Parrainage des candidats : Une peine d'emprisonnement d'un mois à 1 an contre les parrains fraudeurs

  • Source: fratmat.info
  • Date: mer. 05 août 2020
  • Visites: 857
  • Commentaires: 0
Le président de la Commission électorale indépendante (Cei), Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, prévient qu'un électeur qui donne son parrainage à plus d'un candidat s'expose à des poursuites pénales assorties d'amende. Cette peine privative de liberté, a-t-il précisé, lors du ‘' Club Press'' de l'Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire (Unjci) dont il était l'invité à la Maison de la presse au Plateau, va d'un mois à un an. Il a donc conseillé aux électeurs de faire preuve de civisme, d'honnêteté et de bonne foi, relativement à cette action de parrainage qui leur permet de donner leur autorisation à un candidat de concourir au scrutin présidentiel.

Coulibaly-Kuibiert a profité de l'occasion pour rassurer ses concitoyens quant à l'objectif du parrainage (qui prend fin le 31 août), une innovation contenue dans le code électoral. Pour lui, cette action, loin de vouloir éliminer d'éventuelles candidatures, comme disent certains, procède des règles du jeu de ces élections. Dans cette veine, il a invité les potentiels candidats à l'élection présidentielle à aller solliciter le parrainage des électeurs des 17 régions et deux districts sur les 31 circonscriptions administratives de la Côte d'Ivoire« Il s'agit pour les candidats d'avoir 1% de l'électorat local pour pouvoir remplir une des conditions en vue de participer à ce scrutin », a-t-il précisé.

A la question de (...)

Lire la suite sur fratmat.info


Coulibaly-Kuibiert Commission électorale indépendante Cei Unjci Côte d'Ivoire Plateau élection présidentielle candidatures candidats élections




Educarriere sur Facebook