Côte d'Ivoire / Du nouveau dans l'affaire coup d'Etat manqué de Guillaume Soro, ses avocats portent plainte contre Adou Richard pour captation illicite de la vie privée,...


Guillaume Soro entend faire constater ‘’les graves violations des droits de l’homme intervenues ces derniers mois en Côte d’Ivoire’'
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 07 avr. 2020
  • Visites: 2348
  • Commentaires: 0
Guillaume Soro, le candidat déclaré à la présidentielle d'octobre 2020 sort de nouveau de sa réserve. Accusé de tentative de déstabilisation de la Côte d'Ivoire en décembre dernier par ses ex-alliés de la coalition au pouvoir, il vient de sortir ses griffes. En effet, il vient d'initier des procédures internationales et françaises afin de mettre fin aux persécutions politiques dont il dit être victime depuis son départ de la grande famille des houphouétistes. Dans cette veine, ses avocats ont déposé une plainte auprès du Procureur de la République de Paris des chefs de captation illicite de la vie privée, transmission et diffusion d'un montage illicite et tentative d'escroquerie au jugement, visant notamment M. Akim Laacher, M. Olivier Bazin, M. Francis Perez et M. Richard Adou. A travers ces recours, ils entendent faire constater ''les graves violations des droits de l'homme intervenues ces derniers mois en Côte d'Ivoire''. Ci-dessous l'intégralité de la procédure rendue publique ce mardi 07 avril 2020 sur la page Facebook de Guillaume Soro :

Communiqué

Maîtres Affoussy BAMBA, William BOURDON, Emmanuel DAOUD, Charles CONSIGNY et Robin BINSARD, Conseils de Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Président du mouvement Générations et Peuples Solidaires (GPS) et 18 autres personnes – députés, conseillers municipaux, maire, médecin, philosophe, militants et frères, tous proches de ce dernier et de son mouvement, et qui se trouvent actuellement détenus arbitrairement en Côte d'Ivoire à la suite d'une opération de Police orchestrée par le Parquet d'Abidjan depuis le 23 décembre 2019, confirment avoir d'ores et déjà initié les procédures internationales et françaises suivantes afin de mettre fin à ces persécutions politiques :

- Saisine en urgence du Groupe de travail sur la détention arbitraire à Genève le 03 février dernier : ce groupe de travail rattaché aux Nations Unies a d'ores et déjà accusé réception de ce recours dont l'examen est actuellement en cours.

- Saisines du rapporteur spécial sur la promotion et la protection du droit à la liberté d'opinion et d'expression et du rapporteur spécial sur l'indépendance des juges et des avocats.

- Saisine du Comité des droits de l'homme de l'Union interparlementaire (UIP) qui traite des plaintes relatives à des violations des droits de l'homme dont sont victimes des parlementaires, étant précisé qu'un dialogue soutenu s'est déjà engagé avec ce comité.
Lire la suite sur linfodrome.com


Guillaume Soro Richard Adou GPS Côte d'Ivoire Abidjan Paris Genève Facebook présidentielle candidat indépendance




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour