Après l'attaque de Grabo et les violences à l'Université : Bédié met en garde contre les errements du passé et prépare sa succession

  • Source: L'Intelligent d'Abidjan
  • Date: mer. 05 mars 2014
  • Visites: 3449
  • Commentaires: 1

Un bureau politique consacré exclusivement à l'adoption d'un nouveau règlement intérieur du Pdci-Rda s'est tenu le mardi 4 mars 2014, sous la présidence de Henri Konan Bédié, président du parti. A l'issue de 2 heures de débat, 7 amendements ont été retenus par les participants. Pour l'essentiel, ces amendements portent sur la création de sections du parti à l'extérieur du parti – sur le fonctionnement du secrétariat exécutif – sur la présidence des réunions du bureau politique – sur le choix des coordonnateurs – sur le rôle des directions administratives et techniques – sur l'intérim en cas de vacance de la présidence du parti et enfin sur l'instauration d'élections primaires pour le choix des candidats aux élections d'Etat. 

Bédié veut se faire succéder par le doyen d'âge

L'un des amendements qui a retenu notre attention, est le mode de désignation du président intérimaire du parti en cas de vacance à la tête du parti. Ici les participants ont retenu le mode de succession par l'âge. Ainsi, en cas d'empêchement absolu du président Bédié, l'intérim est assuré par le doyen d'âge, parmi les vice-présidents. Dans la nomenclature actuelle du présidium du Pdci-rda, la dévolution de cette fonction reviendrait à Hortense Aka Anghui, 80 ans et maire de la commune de Port-Bouët depuis des lustres. Dans un passé récent, la présidence du parti en cas d'absence ou d'empêchement revenait au secrétaire général. Laurent Dona Fologo avait ainsi joué ce rôle après le coup d'Etat de 1999. Autre point important dans les amendements, la présidence du bureau politique. Comme la constitution ivoirienne le prévoit en son article 53, au Pdci-Rda, le nouveau règlement intérieur permet au président du parti de déléguer cette tâche au secrétaire exécutif. Mais ici, précise le texte, cela se fait sur ‘'demande écrite du président du parti''. 

Bédié appelle le gouvernement à la vigilance

A l'ouverture des débats, Henri Konan Bédié s'est prononcé sur quelques points de l'actualité politique nationale. Il a ainsi félicité le gouvernement qui a très vite circonscrit l'attaque de Grabo. Mais le patron du Pdci a surtout recommandé la vigilance et la diligence sur les problèmes qui se posent à la nation. Notamment, le problème des étudiants pour, dit-il, ‘'ne pas retomber dans les errements d'un passé récent''. Henri Konan Bédié a annoncé la reprise imminente   des réunions du Rhdp et, le bureau politique a recommandé aux militants de se tenir prêts pour le recensement général de la population qui démarre le 12 mars prochain.

 

S. Debailly




Henri Konan Bédié Laurent Dona Fologo Pdci Rhdp Port-Bouët Grabo gouvernement candidats constitution élections coup d'Etat ivoirien



Educarriere sur Facebook