Après 3 ans d'exil : la faim menace les réfugiés ivoiriens au Liberia

  • Source: L'Inter
  • Date: mer. 05 fév. 2014
  • Visites: 2828
  • Commentaires: 1
Ils sont des milliers d'Ivoiriens qui sont sous la menace de la famine, si rien n'est fait pour remplir les greniers du Programme alimentaire mondial (PAM).

Réfugiés au Liberia à cause de la guerre postélectorale dans leur pays, ces Ivoiriens, selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), risquent d'être à court de vivres d'ici trois mois en raison d'une grave crise alimentaire. « Le principal besoin des réfugiés (ivoiriens) aujourd'hui est la nourriture.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) est confronté à des difficultés, par conséquent j'appelle la communauté internationale à leur venir en aide. Selon le PAM, il y a encore des vivres pour trois mois, mais après, ce sera compliqué », a déclaré à l'Afp hier mardi 04 février 2014, Khassim Diagne, le chef du bureau du HCR à Monrovia. Ils sont estimés à environ 100000 ces Ivoiriens qui ont fui la guerre de 2010 et 2011, pour se retrouver au Libéria voisin.

Le HCR et la Commission libérienne de rapatriement et de réinstallation des déplacés ont organisé un retour volontaire pour des dizaines de milliers de réfugiés, mais quelque 52 000 restent encore au Liberia, principalement dans des camps. Par ailleurs, des attaques meurtrières en mars dernier, dans des villages &agrav (...)

Lire la suite sur L'Inter


village PAM Programme alimentaire mondial HCR réfugiés ivoiriens




Educarriere sur Facebook