Liberia / Alassane Ouattara aux réfugiés ivoiriens : ''Le pays vous attend''

  • Source: L'Intelligent d'Abidjan
  • Date: lun. 21 oct. 2013
  • Visites: 1876
  • Commentaires: 0
Le Président de la République de Côte d'Ivoire a pris part le samedi 19 octobre 2013 à Zwedru au Liberia à la première rencontre du Conseil conjoint des chefs et des anciens des communautés frontalières Libéria - Côte d'Ivoire. Alassane Ouattara a saisi l'opportunité pour appeler ses compatriotes réfugiés au Liberia à retourner au bercail.

« Je profite de cette tribune pour lancer un appel à nos frères réfugiés ici au Liberia. Je leur dis de rentrer au pays. Le pays vous attend ». C'est l'appel lancé par le président ivoirien à ses compatriotes qui ont trouvé refuge au Liberia au plus fort de la crise postélectorale. Auparavant le chef de l'Etat a situé au cours de son intervention l'objectif de ce conclave qui s'est étendu sur trois jours et qui a réuni les élus, les chefs traditionnels transfrontaliers. « L'objectif de cette rencontre de Zwedru est de sensibiliser les populations frontalières sur la question sécuritaire par le renforcement de la coopération, du dialogue, de la réconciliation ainsi que l'échange d'informations entre les chefs traditionnels et leurs communautés à travers la mise en place d'un cadre permanent et intégré de concertation », a déclaré Alassane Ouattara. Rendant un vibrant hommage à son homologue libérienne pour les efforts consentis au profit de l'organisation de cette cérémonie, le Président ivoirien a salué la reprise des relations de coopération bilatérale entre la Côte d'Ivoire et le Libéria et souhaité l'accélération de la mise en œuvre de projets structurants tels que l'interconnexion électrique et la construction d'une route bitumée entre Toulepleu et Zwedru. Poursuivant sa plaidoierie, Alassane Ouattara a souligné qu'il ne ménagera aucun effort pour contribuer au succès de toutes les initiatives sous-régionales et régionales tendant à assurer un mieux-être aux populations des deux pays ainsi qu'à maintenir la stabilité politique sur le continent africain , car ''c'est à cette seule condition, dit-il, que nous pourrons nous hisser au rang des pays émergents à l'horizon 2020.'' . Il a en outre exprimé sa gratitude à la Mission des Nations unies au Liberia (Minul) et à l'Opération des nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci) pour leur contribution à la consolidation de la paix et de la réconciliation nationale ainsi qu'à la restauration de l'autorité de l'Etat dans les deux pays. SEM Alassane Ouattara a invité les réfugiés ivoiriens présents au Libéria à rentrer au pays pour prendre leur place dans l'effort de reconstruction nationale. Pour sa part, la présidente du Liberia a souligné la nécessité pour les deux pays de trouver de nouveaux moyens pour renforcer leur coopération et faire en sorte qu'il n'y ait plus de conflits au niveau des Etats de l'Union du Fleuve Mano et de la Cedeao , à travers une plate-forme commune, notamment au niveau des populations présentes de part et d'autre des frontières. Elle a révélé l'existence de plusieurs projets de développement communs, notamment l'interconnexion électrique et la construction de routes devant relier les deux pays et annoncé le retour de 16 000 Réfugiés ivoiriens en Côte d'Ivoire avant fin 2013. Après cette rrencontre le Président Alassane Ouattara a regagné le même jour la Côte d'Ivoire.

Touré Abdoulaye


Côte d'Ivoire Alassane Ouattara Onuci Toulepleu réconciliation réfugiés ivoiriens développement information crise postélectorale



Educarriere sur Facebook