Retrait ou non de la CPI : Ce que l'Union Africaine a décidé

  • Source: Linfodrome.com
  • Date: lun. 14 oct. 2013
  • Visites: 2784
  • Commentaires: 0
Réunis en sommet extraordinaire sur un éventuel retrait de l'Afrique de la Cour Pénale Internationale (CPI), depuis ce samedi 13 octobre 2013 à Addis-Abeba en Ethiopie, les chefs d'Etat de l'Union Africaine (U.A) ont réclamé l'arrêt des poursuites contre les chefs d'Etat en exercice.

« (…) A cet égard, nous avons réaffirmé que les principes des lois nationales et du droit international accordent l'immunité aux chefs d'Etat et de gouvernement en exercice. Par conséquent, aucune accusation ne saurait être lancée ou maintenue devant un quelconque tribunal international contre un chef d'Etat en exercice », a déclaré M. Hailemariam, Premier ministre éthiopien, président en exercice de l'UA.

« Les pays africains ont décidé de mettre en place un groupe de contact pour entreprendre des consultations avec les membres du Conseil de sécurité de l'ONU afin de discuter de toutes les préoccupations de l'UA concernant ses relations avec la CPI, notamment l'ajournement des affaires kényanes et soudanaises », a-t-il ajout (...)

Lire la suite sur Linfodrome.com


Afrique Ethiopie CPI gouvernement Union Africaine



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour