Cajou : le prix bord champ fixé à 400 Fcfa/Kg en Côte d'Ivoire pour la campagne 2020

  • Source: APA
  • Date: mer. 05 fév. 2020
  • Visites: 962
  • Commentaires: 0
Le gouvernement ivoirien a fixé le prix bord champ de la noix de cajou à 400 Fcfa/Kg pour la campagne de commercialisation 2020, soit une hausse de 25 Fcfa, a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement Sidi Touré, à l'issue d'un Conseil des ministres.

« Le Conseil a approuvé le barème pour la campagne 2020 et le prix plancher obligatoire de 400 Fcfa le Kg aux producteurs », a dit le porte-parole du gouvernement ivoirien Sidi Touré, à l'issue d'un Conseil des ministres à la présidence de la République. 

Pour éviter la fuite de la noix de cajou aux frontières, le gouvernement a instruit les services en charge de la protection des frontières à l'effet de prendre toutes les mesures de lutte contre la fuite des noix de cajou par les frontières terrestres du pays.  

Il a en outre autorisé le Conseil du coton-anacarde, organe en charge de la régulation de la filière, à prendre des mesures de lutte contre les exportations frauduleuses. Et ce, en vue de permettre à la Côte d'Ivoire de garder son rang de leader mondial.

Sur la base des prix CAF (Coût assurance fret) de référence de 1 300 US dollars la tonne, le prix minimum bord champ de la campagne 2019 a été fixée à 375 Fcfa le Kilogramme, en baisse de 125 Fcfa par rapport à la campagne 2018.

Ce prix, selon M. Sidi Touré, a été possible grâce à une réduction du DUS de 10% à 7% du prix CAF. Mais, « en dépit de ces efforts, la campagne 2019 a confirmé le redoublement du marché de noix de cajou constaté dans la deuxième moitié de la campagne 2018 ».

Les résultats de la campagne 2019 affichent « sur la commercialisation extérieure près de 574 000 tonnes de noix exportées contre 642 000 tonnes environ pour la campagne 2018 », a fait savoir le porte-parole du gouvernement ivoirien. 

Il y a eu en outre « 48 000 tonnes achetées par les GIE (Groupement d'intérêt économique) », a-t-il relevé, avant d'ajouter que « 40 000 tonnes ont été subventionnées à hauteur de 5 milliards Fcfa environ». Sur le chapitre de la transformation, le pays a connu "une (...)

Lire la suite sur APA


Sidi Touré Côte d'Ivoire gouvernement prix plancher Conseil des ministres coton anacarde noix de cajou




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour