Affaire ''détention illégale de minutions de guerres, de machettes...'' : Les confidences de Jacques Mangoua à son parti
Allah Kouadio Rémi (vice-président du PDCI) : « Nous ne sommes plus dans un État de droit »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 12 nov. 2019
  • Visites: 2087
  • Commentaires: 0
Le vice-président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), Allah Kouadio Rémi, a rapporté, ce samedi 9 novembre 2019, des confidences faites à son parti, par Jacques Mangoua, vice-président du Pdci, et président du conseil régional de Gbêkê, condamné pour « détention illégale de munitions de guerres, de machettes et de munitions de calibre 12 ».

Allah Kouadio Rémi se trouvait à Kondoukro, village de la sous-préfecture de Djebonoua, à une vingtaine de kilomètres au sud de Bouaké. L'ancien ministre de la Santé représentait le président du Pdci, Henri Konan Bédié, aux obsèques de Kouakou N'guessan Romaric, mort le jeudi 3 octobre 2019, suite aux manifestations organisées par les jeunes du Pdci pour exiger la libération de Jacques Mangoua. « Depuis que cette affaire a éclaté, nous l'avons plusieurs fois vu et écouté. Le président Jacques Mangoua est constant dans ses déclarations et il clame son innocence à la Côte d'Ivoire et face au monde entier. Et nous, nous le croyons, nous savons que Jacques Mangoua est innocent », a dit l'émissaire de Henri Konan Bédié.

A Kondoukro, dans le cadre des obsèques de Kouakou N'guessan Romaric, l'ex- ministre de l'Environnement et du Développement durable s'est exprimé sans détour : « si la présomption d'innocence de Jacques Mangoua avait été respectée, il n'y aurait eu aucune manifestation, il n'y aurait eu aucun tir à balle réelle et il n'y aurait pas eu la mort de Kouakou N'guessan Romaric. Hélas ! Nous ne sommes plus dans un État de droit ». Pour Allah Kouadio Rémi, Kouakou N'guessan Romaric dit Diby N'guessan « n'aurait pas dû mourir ». « Un enfant de 28 ans, dont aujourd'hui, nous savons qu'il a une conduite irréprochable, travailleur, marié et père de deux enfants. Celui-là même qui subvient aux besoins de sa mère devenue très tôt veuve, a été brutalement arraché à notre affection pour une affaire qui n'aurait jamais d&uci (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Henri Konan Bédié Jacques Mangoua Pdci Côte d'Ivoire Bouaké




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour