Ouattara ouvre un commissariat de police à Bocanda pour lutter contre l'orpaillage clandestin

  • Source: APA
  • Date: vend. 27 sept. 2019
  • Visites: 479
  • Commentaires: 0
Le président ivoirien Alassane Ouattara a procédé vendredi à l'inauguration du premier commissariat de police de Bocanda dans le centre ivoirien en vue de contribuer à lutter contre l'insécurité et contre le fléau de l'orpaillage clandestin qui mine cette localité, a constaté APA sur place.

Bâti sur une superficie de 4800 m², ce commissariat de police fort de 45 agents,  a coûté plus de 528 millions FCFA.  « En terme de coût, c'est un bâtiment qui fait 528 966 000 FCFA dont 184 millions FCFA pour l'équipement et 344 millions FCFA pour la construction», a expliqué Vagondo Diomandé, le ministre ivoirien de la sécurité et de la protection civile. 

«Il permettra de lutter contre tout ce qui est insécurité dans la zone, notamment les problèmes liés à l'orpaillage clandestin. C'est un commissariat futuriste qui répond aux règles que nous imposent les normes internationales», a-t-il ajouté. 

Cependant, a précisé le ministre, « ce n'est pas la fonction première du commissariat de lutter contre l'orpaillage clandestin. Mais c'est pour épauler la gendarmerie nationale». 

La question du fléau de l'orpaillage clandestin a refait surface en Côte d'Ivoire depuis quelques mois après des propos de Henri Konan Bédié, le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire ( PDCI, ex-allié au pouvoir) qui a condamné ce phénomène.

« On fait venir des étrangers arm&eacut (...)

Lire la suite sur APA


Henri Konan Bédié Alassane Ouattara PDCI Côte d'Ivoire Bocanda orpaillage gendarmerie police



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les appels d'offre

Magazine