Menace d'embargo sur le cacao ivoirien / Mme Dominique Ouatara depuis les USA : « La menace d'un embargo ruinerait nos efforts »


La Première dame de Côte d'Ivoire fait des pieds et des mains pour rassurer les sénateurs à travers les acquis de la lutte.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 21 sept. 2019
  • Visites: 845
  • Commentaires: 0
La menace d'embargo des Etats-unis sur le cacao ivoirien est à prendre au sérieux. Elle est une initiative des sénateurs Ronald Lee Wyden et Sherrod Campbell Brown qui demandent au ministère américain de la sécurité intérieure de mettre un embargo sur le cacao en provenance de la Côte d'Ivoire. Cette réalité a été au coeur des échanges aux Etats-Unis entre des personnalités politiques, de hauts cadres de l'administration et des hommes et des femmes de la société civile. C'était au cours d'une table ronde sur la problématique de la lutte contre les pires formes du travail des enfants en Côte d'Ivoire qui s'est tenue au 12ème étage de l'Atlantic Council Offices, 15th and L Streets, NW, Washington Dc, mercredi 18 septembre 2019.

Un communiqué de la direction de communication de la Première dame de Côte d'Ivoire, Dominique Ouattara, a rapporté qu'elle a négocié pour la non exécution de cette mesure, au regard des efforts consentis par le gouvernement de Côte d'Ivoire et l'ensemble des acteurs. « La menace d'un embargo des Etats-Unis qui plane aujourd'hui, sur le cacao ivoirien loin de freiner le travail des enfants, ruinerait tous les efforts consentis », a plaidé la présidente du Comité national de surveillance de l'exploitation et du travail des enfants (Cns), devant ce parterre de personnalités. L'épouse du chef d'État ivoirien, Alassane Ouattara, a présenté les acquis de la Côte d'Ivoire à propos de l'épineuse question du travail des enfants. De même, La présidente du Cns rapportant les études conduites par Usdol (le secrétariat amé (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Alassane Ouattara Dominique Ouattara Côte d'Ivoire Etats-unis travail des enfants gouvernement cacao embargo



Educarriere sur Facebook

Magazine