Situation socio-politique, Guikahué depuis Gagnoa : « On ne risque de ne plus exister, si..., Gbagbo nous a fait plusieurs confidences »


Le Professeur Guikahué a appelé les militants du Pdci-Rda à la réconciliation et à la paix
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 19 juin 2019
  • Visites: 959
  • Commentaires: 0
Le chef du Secrétariat exécutif du Pdci-Rda, Pr Maurice Kakou Guikahué, assisté par le Coordonnateur des activités du Comité des sages, Me Cheickna Sylla, a présidé une réunion à Gagnoa où il a commenté l'actualité socio-politique et fait des révélations sur le rapprochement entre le Pdci-Rda et le Fpi de Laurent Gbagbo.

Si la rencontre qu'il a eu avec les délégués de la région du Goh était prévu pour faire un point du nouveau découpage territorial de son parti, Maurice Kakou Guikahué n'a pas pu s'empêcher d'utiliser cette tribune pour aborder certains points de l'actualité du pays et au niveau de sa famille politique. C'est ce que le chef du Secrétariat exécutif du Pdci-Rda a fait le dimanche 16 juin 2019, à Gagnoa où il était durant le week-end.

Le plus proche collaborateur du président du parti septuagénaire, Henri Konan Bédié, a tenu à entretenir son auditoire sur des points relatifs à la marche de l'ancienne formation politique au pouvoir et aux nouvelles orientations prises par sa direction. Ces orientations, le professeur Guikahué les résume en la volonté de réconciliation et de paix qui anime son mentor. Lequel a pris l'option, après avoir quitter la coalition du Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp) devenue le parti unifié au pouvoir, de se rapprocher du Front populaire ivoirien de l'ex-opposant du Pdci-Rda, Laurent Gbagbo« Nous avons donc décidé, Fpi-Pdci, de travailler ensemble pour sauver la Côte d'Ivoire. Le Fpi reste Fpi et le Pdci reste le Pdci, mais on va travailler ensemble pour la Côte d'Ivoire. Donc, nos petits problèmes individuels, il faut faire l'effort de les oublier, parce que le problème de la Côte d'Ivoire est plus grand que nos problèmes ».

Maurice Kakou Guikahué invite, en effet, les militants du Pdci-Rda à penser à l'intérêt général qu'est la Côte d'Ivoire. Il a appelé à ce sursaut pour justifier le rapprochement avec le Fpi et privilégier la réconciliation avec les ex-adversaires. Sinonprévient-il, « nous-mêmes, on risque de ne plus exister si on continue de considérer nos petites divergences ».

Le N°2 du Pdci, qui pense que le temps de la réconciliation de tous les Ivoiriens est arrivé, a expliqué devant leurs parents pourquoi il a effectué le voyage en Europe pour voir l'ex-président en liberté provisoire en Belgique après son procès devant la Cour pénale internationale (Cpi). «&n (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Laurent Gbagbo Henri Konan Bédié Maurice Kakou Guikahué Pdci Rhdp Côte d'Ivoire Gagnoa Belgique Europe Cour pénale internationale réconciliation