Agboville : Kouassi Valentin (président Jpdci urbaine) cogne Adjoumani, Duncan, Ahoussou et le RHDP

  • Source: linfodrome.com
  • Date: dim. 26 mai 2019
  • Visites: 1208
  • Commentaires: 0
Dans la perspective des élections présidentielles de 2020, le tout bouillant président de la jeunesse urbaine du plus vieux parti de Côte d'Ivoire a initié une tournée nationale de redynamisation et de sensibilisation de la jeunesse. C'est le département d'Agboville qui a été l'heureux élu pour abriter le lancement de cette initiative de haute portée politique.

Accompagné d'une forte délégation, Kouassi valentin du Pdci-rda, a d'abord posé ses valises à Aboudé-Mandéké, une sous-préfecture située à environ cinquante kms au nord du département pour y installer le nouveau délégué départemental d'Agboville 2. Avant d'animer deux heures plus tard, un meeting au carrefour Château de la cité de l'Agnéby sous une pluie battante qui n'a point empêché la mobilisation exceptionnelle des jeunes.

Devant les siens, Okiéré Koutoua, le ‘'préfet'' du Pdci pour le compte d'Agboville 2 a décliné ses priorités pour sortir le parti du coma qu'il connait dans sa localité. Fier d'avoir réussi à installer quinze sections en plus des huit dont il a hérité de son prédécesseur, le doyen Ahouzi Achi Jules, nommé vice-président du parti par le Sphinx de Daoukro. Une équipe dynamique placée sous son commandement est active sur le terrain en vue de recenser les nouveaux majeurs dont ils entendent confectionner les documents administratifs en vue de l'établissement des cartes d'identité. Et d'ajouter qu'à peine deux mois après sa nomination, son commando a enregistré huit cent jeunes.

Il a invité la jeunesse à s'inscrire massivement pour le succès de l'opération. Au nombre des actions à mener, Okiéré Koutoua a offert trois motos à vitesse aux sections d'Aboudé-Mandéké, d'Aboudé-Kouassikro et d'Oress-Krobou. Dadié Félix, fils de la région, s'est engagé solennellement à être aux côtés du délégué Okiéré pour faire planer le Pdci-rda, né du syndicat agricole africain, porté sur les fonts baptismaux dans le campement de son géniteur Gabriel Dadié dans le département d'Agboville au-dessus des autres prétendants.

A Aboudé comme à Agboville, Kouassi Valentin a craché du feu. Pour le numéro un de la jeunesse urbaine du parti septuagénaire, la transhumance politique des cadres du parti conduit par Henri Konan Bédié au Rhdp unifié n'ébranlera point le Pdci. Arguant que le parti fondé par Félix Houphouet Boigny regorge d'une kyrielle de cadres aux compétences aussi variées les unes que des autres. C'est pourquoi, le chef d'état-major de l'armée des jeunes du pdci appelle la jeunesse à tourner le dos aux cris de ceux qui pour des intérêts égoïstes et mesquins manifestent ingratitude envers celui-là même qui est depuis toujours leur bienfaiteur. « Nous devons rester mobilisés pour reconquérir le pouvoir d'Etat par les urnes. N'écoutez pas ceux qui pour des int&e (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Henri Konan Bédié Kouassi Valentin Pdci Rhdp Côte d'Ivoire présidentielle Agboville