Côte d'Ivoire : le taux de réponse de l'enquête de la Balance des paiements passe de 85,4% à 89,9%

  • Source: APA
  • Date: jeu. 23 mai 2019
  • Visites: 439
  • Commentaires: 0
L'enquête de collecte des données pour la balance des paiements 2018 a été lancée, jeudi, à Abidjan par le Directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Jacques Konan Assahoré en présence du Directeur national de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), Chalouho Coulibaly et de plusieurs acteurs concernés par cette opération qui durera sur tout le mois de juin, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Cette enquête qui devrait faire intervenir l'ensemble des acteurs  directs ou indirects dans les relations financières entre la Côte d'Ivoire et l'extérieur, permettra d'évaluer l'insertion de l'économie dans son environnement extérieur, d'identifier l'apparition des déséquilibres et de comprendre comment ces déséquilibres sont financés par le reste du monde.

« Dans un contexte économique et financier mondial en perpétuelle mutation, la parfaite maîtrise des flux financiers et des échanges commerciaux devient un avantage comparatif... L'importance de la Balance des paiements, outil récapitulatif exhaustif et cohérent des atouts et des faiblesses de l'économie nationale dans ses relations avec le reste du monde, trouve ainsi toute sa justification », a estimé Jacques Konan Assahoré, par ailleurs, président du Comité Balance des paiements dans un discours d'ouverture.

Selon lui, l'information statistique joue un rôle important dans le suivi et l'analyse de la situation socioéconomique d'un pays. C'est pourquoi, il s'est satisfait de la prestation des membres du Comité Balance des paiements ces dernières années qui a permis de produire des « données fiables et à temps» de la Balance des paiements du pays.

 « Après un taux de réponse record de 85,4% en 2017, le taux de l'enquête s'est amélioré pour atteindre 89,9% en 2018. En plus de ces bonnes performances, les balances des paiements ont pu être adoptées avant la fin du mois d'octobre des années 2017 et 2018», s'est félicité M. Assahoré, indiquant que pour l'année 2019 et pour la Balance des paiements 2018, « nous avons fixé le délai d'adoption au plus tard à fin septembre tout en visant l'objectif de porter le taux de réponse à  plus de 90%».

Il a conclu en soulignant que cette journée permettra d'informer les acteurs des relations financières de la Côte d'Ivoire sur l'importance de l'enquête de la Balance des paiements et sur la nécessité de leur « contribution qualitative ».

La Balance des paie (...)

Lire la suite sur APA


Côte d'Ivoire Abidjan Afrique de l'Ouest



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour

Magazine