Alliance avec le Pdci-Rda : Gbagbo n'est pas chaud, voici les raisons, ceux que l'ex-chef de l'État reçoit en Belgique


Laurent Gbagbo suit de près l'actualité en Côte d'Ivoire.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 16 mars 2019
  • Visites: 2190
  • Commentaires: 0
Libéré sous conditions en compagnie de son dernier ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé, Laurent Gbagbo réside depuis la soirée du 5 février 2019, en Belgique. Dans ce pays de l'Europe de l'Ouest, l'ancien président ivoirien, acquitté de crimes contre l'humanité le 15 janvier dernier, ne chôme pas. Après environ un mois mis à profit pour «des examens médicaux» et le «repos», l'ancien pensionnaire de la prison de Scheveningen, à La Haye au Pays-Bas, a décidé de mettre le turbo à moins de deux ans la présidentielle de 2020.

Selon une source généralement très bien informée, Gbagbo reçoit pratiquement tous les jours. Parents, amis et connaissances défilent dans son lieu résidence où les conditions sont arrêtées par la chambre d'appel de la Cour pénale internationale. Laurent Gbagbo s'est vu délivrer un visa belge de type C qui donne un droit de séjour de 90 jours sur le territoire du royaume. Il doit mettre à profit ce délai pour aller s'inscrire auprès de l'administration de sa commune de résidence qu'il ne pourra pas la quitter selon les termes de sa libération conditionnelle. Il devra pointer au commissariat de police ou auprès des autorités administratives locales une fois par semaine. «Depuis le début du mois de mars, le président Gbagbo a reçu Assoa adou, son fils Michel Gbagbo, plusieurs fois Stéphane Kipré et ses avocats aussi, car ils continuent de bosser sur le dossier», nous a confié notre source. Au menu des échanges, la Côte d'Ivoire, le Front populaire ivoirien, parti qu'il a créé en 1982 et, bien sûr, son procès.

Gbagbo suit également de près l'actualité nationale marquée ces derniers temps par la démission ''forcée'' de Guillaume Soro de la présidence de l'Assemblée nationale, par le débat sur la réforme de la Commission électorale et aussi par le projet de la nouvelle plateforme annoncée par le président du Pdci-Rda. S'il ne s'est pas encore prononcé sur les deux premiers sujets, M. Gbagbo a soufflé un tout petit peu sur le futur projet M. Bédié. «Il m'a donné son accord pour cette nouv (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Bédié Laurent Gbagbo Guillaume Soro Stéphane Kipré Charles Blé Goudé Pdci Front populaire ivoirien Côte d'Ivoire Belgique La Haye Europe Cour pénale internationale présidentielle police Assemblée nationale procès




Educarriere sur Facebook