SARA 2019 : Agriculture intelligente et innovations technologiques au menu des réflexions

  • Source: EDUCARRIERE
  • Date: vend. 22 fév. 2019
  • Visites: 641
  • Commentaires: 0

Le ministre de l’agriculture et du développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, représentant le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a lancé officiellement, le jeudi 21 février, la 5è édition du Salon de l’Agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA).

Ce grand rendez-vous de l’agriculture et des ressources animales, se tiendra du Vendredi 22 Novembre au Dimanche 1er Décembre 2019 à Abidjan sous la thématique : « Agriculture intelligente et innovations technologiques : Quelles perspectives pour l’agriculture africaine ? ».

L’objectif de cette édition, selon la Commissaire générale du SARA, Mme Diénébou Condé, est d’offrir à tous, une plateforme de rencontre et d’échange sur les problématiques du secteur agricole ivoirien, notamment, de passer en revue les perspectives pour une agriculture plus intelligente.

Pour l’édition 2019, le SARA sera bâti sur une superficie de 12 hectares, pour 350 000 visiteurs et 800 exposants qui sont attendus. Les acteurs du monde agricole auront des opportunités d’affaire pour la promotion de leurs produits dans l’agriculture, les ressources animales, halieutiques et forestières.

En outre, le pays à l’honneur pour cette année est la France, première puissance agricole en Europe. « Je me réjouis du choix porté sur la France, notre partenaire de toujours pour être le pays d’honneur de cette cinquième édition », s’est félicité Mamadou Sangafowa Coulibaly, ajoutant que c’est un choix qui renforcera les partenariats entre la Côte d’Ivoire et la France.

La France partagera donc, son expérience et son savoir-faire en matière d’agriculture lors de ce Salon.

« Je me réjouis de cette désignation de la France comme pays d’honneur du SARA 2019, parce que nous avons tant de choses en commun, nous sommes deux pays qui ont de grands territoires agricoles », a relevé l’Ambassadeur de la France en Côte d’Ivoire, Gilles Huberson.

« Le SARA n’est plus un salon sous-régional, ni régional, mais c’est maintenant un salon international », a déclaré l’Ambassadeur, avant de préciser que « Nous achetons 650 millions d’euros (environ 425 milliards FCFA) par an à la Côte d’Ivoire, essentiellement en produits agricoles. Les importations de produits agricoles ont augmenté de 4,4% ».

« J’encourage les organisateurs à rehausser le niveau de cette édition afin de relever le défi de l’organisation», a exhorté, le ministre de l’agriculture.

Anthony NIAMKE




Offres d'emploi du jour

Magazine

Educarriere sur Facebook