Régionales 2018 dans le Guémon : De nouvelles révélations sur le résultat de l'élection à Facobly


Le président de la Cei de Facobly, Troh Bernard, proclamant les résultats de Facobly dans une vidéo qui circule
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 21 nov. 2018
  • Visites: 1324
  • Commentaires: 0

Les élections régionales du samedi 13 octobre 2018 dans le Guémon, n'ont pas fini de livrer des secrets. La Commission électorale indépendante (Cei), faut-il le souligner, a annoncé la reprise de ce scrutin.

En effet, dans sa déclaration, le mardi 16 octobre 2018, le président de la Cei, Youssouf Bakayoko, avait fait savoir que son institution « n'a pas été en mesure de valider, à ce jour, les résultats des élections régionales dans le Guemon où les Procès-verbaux (Pv) de dépouillement ont été détruits en grande partie lors des incidents survenus à Facobly ». Et de décider que « l'élection des Conseillers régionaux dans le département de Facobly est annulée ».

En réaction, le candidat et président sortant du Conseil régional du Guemon, le député Evariste Méambly, s'est étonné, le jeudi 18 octobre 2018, dans la presse, de ces motifs avancés par le président de la Cei. Il avait soutenu mordicus, qu'il n'y a eu aucun incident ni avant le vote ni pendant le vote ni après le vote à Facobly et dans le Guemon. M. Méambly avait ajouté que les autorités préfectorales, les autorités militaires et sécuritaires des 4 départements du Guemon pouvaient en témoigner.

Et, comme si le préfet de la région du Guemon, par ailleurs préfet du département de Duékoué, Sory Sangaré, voulait contredire le président de la Cei nationale, il a salué, dans un article publié sur le site fratmat.info, le vendredi 26 octobre 2018, « le bon déroulement du scrutin municipal et régional du 13 octobre, sur toute l'étendue de la région du Guemon ».L'article précisait que le scrutin a été apaisé grâce à l'implication de l'administration, des Ong, de la notabilité et des religieux. « La veille du scrutin, j'ai présidé avec les candidats et leur staff, en présence du président départemental de la Cei, une rencontre d'information et de sensibilisation pour des élections apaisées », a souligné le préfet à la presse, selon le site pro-gouvernemental d'informations.

Pour lui, cette rencontre a permis d'expliquer, encore une fois, le mode opératoire du scrutin. Sory Sangaré a félicité les forces de sécurité déployées en grand nombre dans la région, pour leur professionnalisme. Concernant les résultats de l'élection des Conseillers régionaux au niveau du département de Facobly, le préfet hors grade a indiqué qu'aucune violence n'a été signalée dans cette localité. « Les élections se sont bien déroulées à Facobly. Aucune violence ni destruction d'urnes n'a été constaté. Les Procès-verbaux des bureaux de vote de la Sous-préfecture de Guezon, dans le département de Facobly, ne sont pas parvenus à la Commission électorale indépendante régionale de Duékoué, selon ce qui m'a été rapporté. Je n'étais pas présent à la Cei », a précisé le préfet Sory Sangaré. Avant d'ajouter que la Cei régionale s'est référée au superviseur des régions (Cavally et Guemon), Zanon Gogognon André, qui a invalidé les résultats de Facobly, a écrit fratmat.info.

Une vidéo révélatrice. En plus des él&eacut (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Méambly Youssouf Bakayoko Commission électorale indépendante Cei Duékoué gouvernement candidats élections




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour