Agrobusiness / Après la sortie de Yapi Christophe : Les souscripteurs prennent d'importantes décisions

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 19 sept. 2018
  • Visites: 1602
  • Commentaires: 0
Yapi Christophe, le Pdg de Monhévéa ne bénéficiera pas de l'appui des souscripteurs de la société pour sortir de l'impasse dans laquelle il se trouve. Après la dernière vidéo dans laquelle il plaidait pour un retour en Côte d'Ivoire pour pouvoir respecter ses engagements, le Syndicat des investisseurs indépendants de l'agrobusiness en Côte d'ivoire (Siiabci), a pris d'importantes décisions que voici.

Décision du SIIABCI au sujet de l’organisation d’une manifestation de souscripteurs pour demander pardon au gouvernement afin qu’il laisse monsieur Yapi entrer en Côte d’Ivoire pour honorer ses engagements.

Le Bureau du SIIABCI s’est réunion à plusieurs reprises entre 13 septembre et le 15 septembre 2018 pour une prise de décision.

Le SIIABCI décide ce qui suit :

1-    Le SIIABCI ne participera ni à l’organisation ni au déroulement d’une manifestation de demande de pardon au gouvernement.

2-    Le SIIABCI maintient sa position de décembre 2016 dans laquelle nous disions que la difficulté du paiement ne réside pas dans la manière de payer mais dans la capacité financière de Yapi. En décembre 2016, le SIIABCI a refusé de valider ce chronogramme car les modalités de paiement étaient floues. Nous avons exigé que le chronogramme soit encadré et validé par nos avocats respectifs. Nous restons toujours sur cette position.

3-    Le SIIABCI reste ouvert à la mise en place d’une délégation formée par les différentes organisations pour plaider le cas devant le président de la république SEM Alassane Dramane Ouattara.

Les raisons de la décision du SIIABCI sont :

1-    L’heure n'est plus aux manifestations

2-      Il n'est pas question que MH/Agronomix se serve encore des souscripteurs comme "grain à moudre"

3-    La capacité de mobilisation est quasi nulle actuellement. Tous les souscripteurs sont exténués. Ce serait encore de la mobilisation d'énergie pour rien.

4-      A ce stade de la crise, une manifestation ne servirait à rien. La décision de payer ou pas se trouve entre les mains soit de Yapi soit du gouvernement. Il suffit juste que l'un d'entre eux lève le petit doigt et les paiements se feront sans faute. 

5-      La vidéo de Yapi à elle seule suffit pour que le gouvernement réagisse. Donc une manifestation ne sert à rien. 

6-      Le chef de l'état a déjà reçu le message à travers la vidéo de Mr Yapi. Si ADO veut réagir, il le fera. Sinon Yapi peut faire une autre vidéo pour lui demander pardon sincèrement.

7-      Le SIIABCI est persuadé que cette manifestation ne fera pas réagir le gouvernement. 

8-    MH/Agronomix n'a pas cessé de mentir aux souscripteurs depuis le début de la crise. La dernière en date a été de faire croire que des plantations seraient en train d'être réalisées dans de tiers pays pour justifier le chronogramme. Et au final, on nous indique que c'est encore la faute du gouvernement si le chronogramme n'a pas été respecté. Aujourd'hui, Yapi prétend être secrètement en contact avec le gouvernement en vue de trouver une solution. Si ce n'est pas encore un mensonge de plus. 

9-      Depuis le début de la crise, MH/Agronomix ne respecte aucun de ses engagements. MH/Agronomix semble ne plus se préoccuper des souffrances des souscripteurs.

10-   Prendre part à une telle manifestation, rendrait le SIIABCI complice de tous les mensonges de MH/Agronomix avec pour conséquence une perte totale de crédibilité auprès de nos adhérents. 

11-   Le SIIABCI n'a pas obtenu la réponse à toutes nos questions car MH/Agronomix nous a dit qu'on ne peut pas tout nous dire. Agronomix nous a dit que c'est Yapi lui-même qui répondra à certaines de nos questions dans son communiqué prévu probablement pour fin septembre 2018.

12-   Les réponses qui ont été données à certaines de nos questions ne nous ont pas convaincu.

13-   A la question de (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook