Affaire Bendjo : Fabrice Sawegnon appelle à la retenue, des femmes payent sa caution aux municipales

  • Source: poleafrique.info
  • Date: lun. 06 août 2018
  • Visites: 1145
  • Commentaires: 1
Fabrice Sawegnon, challenger annoncé de l'ex-maire du plateau, Akossi Bendjo, pourrait être l'un des principaux bénéficiaires des déconvenues de ce dernier. Toutefois, il appelle plutôt à la retenue ses partisans pour ne pas en rajouter à la situation. Ce samedi 4 août, face aux femmes du Plateau qu'il a honorées et avec qui il a partagé un moment convivial, Fabrice Sawegnon a invité ses concitoyens et surtout ses collaborateurs à s'abstenir d'entrer dans le débat. C'était au cours de « Femmes exceptionnelles », une cérémonie organisée par l'association « Initiatives Femmes Plateau ».

« Je voudrais dire à tous les jeunes, à toutes les femmes, à tous les doyens qui nous suivent que je souhaite vraiment que les évènements récents qui se produisent sur la commune ne fassent pas l’objet de commentaires superflus. De moqueries ou autres commentaires négatifs. Cela ne sert à rien. Je veux qu’on soit dans le respect et la considération », recommande Fabrice Sawegnon. 

Pour le désormais candidat déclaré aux municipales au Plateau, sa participation à ces élections répond uniquement au souci d’apporter un nouveau souffle au développement de cette commune.  » Nous sommes venus pour. Nous ne sommes pas venue contre. Nous sommes venus pour les femmes, nous sommes venus pour les enfants, nous sommes venus pour les doyens, nous sommes venus pour la santé, nous sommes venus pour l’éducation, nous sommes là pour le changement », a-t-il fait savoir avant d’inviter ses collaborateurs à respecter ce mot d’ordre.  » Je souhaite que toute mon équipe fasse attention à ses propos et les respecte de façon scrupuleuse…Notre commune est déjà trop mouvementée pour qu’on en rajoute », enjoint-il.

De ses ambitions pour les femmes de Plateau, Fabrice Sawegnon en a parlé. Ce sont des appuis à l’autonomisat (...)

Lire la suite sur poleafrique.info



Educarriere sur Facebook