Réaménagement du secrétariat exécutif du PDCI : Bédié envoie un message codé à Ouattara
• Les non-dits du coup de balai du président du Pdci

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 29 mai 2018
  • Visites: 3089
  • Commentaires: 1
La guerre entre "le micro" et "le haut-parleur", qui faisait rage au Pdci, semble avoir tourné en faveur du "micro", avec le dernier réaménagement apporté par Henri Konan Bédié au secrétariat dudit parti. Bédié s'est enfin résolu à trancher le fil reliant "le micro" au "haut-parleur" pour ne conserver que le premier instrument.

En effet, il a décidé de déchoir Kobenan Adjoumani, qui se proclamait "haut-parleur" du "roi", de son titre de Porte-parole du président du Pdci, tout en préservant intactes toutes les attributions jusque-là dévolues au "micro", qui n'est autre que le Secrétaire exécutif en chef, Maurice Kakou Guikahué.

En se séparant du "haut-parleur", Bédié a choisi de mettre un terme à la passe d'armes à laquelle l'on assiste depuis plusieurs mois entre Adjoumani et Guikahué. Et qui avait commencé à pourrir l'atmosphère dans la "case" Pdci. Cette guerre entre "micro" et "haut-parleur" devenait intenable, d'autant qu'elle menaçait la cohésion du Secrétariat exécutif et, au-delà, du parti lui-même. Il fallait donc que le leader du Pdci   mette le holà en mettant fin à cette querelle de clocher. Sous peine d'apparaître comme un chef pleutre et inconséquent, qui assiste, indifférent, au rabaissement d'un Secrétaire exécutif, censé mettre en œuvre la politique du président du Pdci. D'où ce grand coup de balai, qui a arraché le costume de Porte-parole en chef du Pdci, dont Adjoumani se revêtissait fièrement.

A relire: Parti unifié / Bédié-Ouattara, l’heure du grand sacrifice

En mettant au pas le désormais ex-Porte-parole, Bédié lance un message fort à tous ceux qui, comme lui, défendent la même position s'agissant du très conversé parti unifié. En clair, Bédié fait là savoir à ceux qui en doutent encore, qu'il ne cautionne pas la position des Adjoumani et autres personnalités du Pdci, plutôt favorables au parti unifié-Rhdp. Et partant, œuvrent activement à ce que le Pdci s'y engage, au risque d'y perdre son identité et surtout la possibilité de positionner un cadre issu de ses rangs pour la présidentielle de 2020.

En réduisant au silence le ministre des Ressources animales et halieutiques, le Sphinx de Daoukro envoie également un message au pouvoir, particulièrement à Alassane Ouattara. En effet, Adjoumani est soupçonné de rouler pour le parti au pouvoir, le Rdr, qui réclame fiévreusement le (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook