Politique nationale : Gnamien Konan se dresse contre la création du Sénat et appelle au boycott des élections sénatoriales 2018

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 27 fév. 2018
  • Visites: 1173
  • Commentaires: 0
Gnamien Konan, député de Botro et ex-membre du gouvernement Ouattara, a affiché sa position sur la tenue des élections sénatoriales prévues pour le samedi 24 mars 2018.

Dans une interview accordée au journal en ligne alerte.info publiée le lundi 26 février 2018, Gnamien Konan a révélé sa position au sujet de l’adoption de la constitution du 30 Octobre 2016 dernier et réitéré sa désapprobation quant à la mise en place d’un Senat qui, à l’en croire, ne servirait à rien. «Moi, j’étais contre cette constitution et je l’ai dit au président. J’ai dit au président en substance que ce n’est pas normal qu’un pays comme la Côte d’Ivoire, en 2016, se dote d’une Constitution qui ne va inspirer aucun Etat africain. Il y a trop d’institutions déjà en Côte d’Ivoire qui ne servent à rien », a-t-il révélé.

Poursuivant, l’ex-ministre de la Fonction publique a estimé que dans cette Constitution, « où l’on nous a vendu un Sénat, une vice-présidence, et une chambre des rois», l’ardoise serait trop lourde pour un pays qui se cherche. « C’est trop pour un pays qui est tout le temps sur le marché international en quête d’argent, d’Eurobond » s’est –il offusquer.

Et  l’ancien directeur général des douanes d’ajouter, « En tout cas, moi je vois la Côte d’Ivoire en deux : d’un côté, ceux qui croient en ce pays et qui pensent que si on gère bien notre argent on peut développer ce pays, et ceux qui pensent que c’est en le gaspillant qu’on va y arriver ». Aussi a-t-il donné son avis sur la question de l&r (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook