Manifestations contre le DG de Fraternité Matin, Venance Konan : « Ce n'est pas quelque chose qui m'inquiète »


Pour le DG de Fraternité matin, Venance Konan, il aurait plutôt été étonnant qu'il n'y ait pas de manifestations dans son entreprise après l'annonce d'un plan de redressement
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 06 déc. 2017
  • Visites: 703
  • Commentaires: 0
Le Directeur général de Fraternité Matin, Venance Konan, réagit et explique, dans cet entretien téléphonique qu'il nous a accordé, la situation de son entreprise et la position de ses employés qui ont manifesté pour réclamer sa tête ce mardi 5 décembre 2017.

Des employés du quotidien gouvernemental, Fraternité Matin, ont manifesté bruyamment, à travers leurs différents syndicats, ce mardi 5 décembre 2017, pour réclamer la tête de leur directeur général, Venance Konan. Ces employés, réagissant à un plan social annoncé au Conseil des ministres du 16 novembre dernier, estiment que ce redressement ne saurait se faire avec leur direction actuelle. Aussi réclament-ils le départ du premier responsable de leur entreprise accusé de divers maux. Joint pour en savoir davantage, Venance Konan ne s'est pas laissé émouvoir par la réaction de ses employés. « Le Gouvernement a annoncé un plan social. Maintenant les travailleurs sont inquiets. Les gens s'attendent à être renvoyés. Eux, ils estiment que ce n'est pas eux qui doivent être renvoyés. Donc, c'est le DG ». Que dit-il alors de ceux qui réclament sa tête ? « Ma tête, ce n'est pas eux qui en décident. Ce n'est pas quelque chose qui m'inquiète spécialement », a réagi stoïquement M. Konan, sgarda'exprimant avec beaucoup de érénité.

Le directeur général de Fraternité Matin a résumé brièvement la situation et indiqué que l'Etat est au courant de toute (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook