L'hôpital mère-enfant de Bingerville sera inauguré en mars 2018, (Dominique Ouattara)

  • Source: APA
  • Date: vend. 01 déc. 2017
  • Visites: 3003
  • Commentaires: 1
L'hôpital mère-enfant de Bingerville, banlieue à l'Est d'Abidjan, sera inauguré en mars 2018, a annoncé jeudi, la première dame ivoirienne, Dominique Ouattara au cours d'une visite sur le site dudit établissement sanitaire en compagnie des épouses de plusieurs chefs d'États africains présentes à Abidjan dans le cadre du 5è sommet Union Africaine-Union Européenne.

« Les prochaines semaines seront mises à profit pour  achever l'aménagement de l'hôpital afin qu'il soit inauguré en mars 2018», a fait savoir l'épouse du président ivoirien qui est également l'initiatrice et la promotrice de cet établissement à travers sa Fondation « Children of Africa».

« L'hôpital mère-enfant de Bingerville a été conçu dans le but de fournir aux mamans et à leurs enfants,  les soins de santé spécifiques dont ils ont besoin », a poursuivi Mme Ouattara ajoutant que « je me suis engagée à construire cet établissement qui soulagera grandement les populations,  non seulement de la Côte d'Ivoire,  mais aussi de la sous-région ».

Relativement au financement de l'hôpital,  elle a souligné qu'il a été réalisé à partir de fonds privés obtenus grâce à des donateurs ivoiriens et internationaux. « L'hôpital sera doté d'une maison de vie pour les enfants malades du cancer offerte par son altesse la princesse Lalla Salma du Maroc à travers sa fondation », a également révélé Mme Ouattara.

Avant elle,  Silva Anoma,  directrice  scientifique et médicale de l'hôpital mère-enfant,  a présenté le projet médical de ladite structure sanitaire. Plusieurs spécialités médicales seront offertes par l'hôpital, a-t-elle annoncé, énumérant entre autres, la néonatalogie,  la pédiatrie générale, l'ORL pédiatrique, la chirurgie pédiatrique, la gynécologie et l'obstétrique. 

Mme Anoma, qui a salué la clairvoyance de Mme Ouattara par la réalisation d'une structure sanitaire dédiée au couple mère-enfant, a assuré de ce que son institution prodiguera des soins de qualité.

« L'hôpital mère-enfant est socialement responsable dans son essence car des soins de haut niveau y seront prodigués,  mais de plus,  l'équité dans les soins sera respectée », a-t-elle rassuré. Pour sa part,  la ministre ivoirienne de la santé et de l'hygiène publique,  Raymonde Goudou Coffie, a, exprimé la gratitude de son département mini (...)

Lire la suite sur APA


Dominique Ouattara Raymonde Goudou Côte d'Ivoire Abidjan Bingerville Maroc Union Européenne ivoiriens Fondation




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour