Infrastructures économiques : Amédé Kouakou explique la nouvelle tarification de l'eau

  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 04 sept. 2017
  • Visites: 959
  • Commentaires: 0
Le ministre des Infrastructures économiques, Amédé Kouakou s'est expliqué sur la nouvelle tarification de l'eau.

« Aujourd’hui, lorsque vous prenez un Ivoirien qui est  payé au Smig, 60.000 francs Cfa, s’il a une facture qui vient tous les trois mois, à 6000 francs Cfa, sur 60.000, évidemment, il ne peut pas payer 6000 francs. S’il a une facture tous les mois de 2000 francs Cfa, il peut payer facilement. Initialement, on voulait ramener la facturation à un mois mais on s’est dit puisque celle de la Cie est de deux mois, on va ramener celle de la Sodeci  (Société de distribution d’eau en Côte d’Ivoire ; ndlr)  à deux mois, de sorte que les factures soient alternées  pour que chaque mois, il y a une facture qui arrive. De sorte que lorsque vous avez votre salaire, si ce mois vous avez payé l’électricité, le mois prochain vous payez l’eau », a-t-il fait savoir, le 30 août 2017, en marge d’une visite du chantier de construction du pont de Béttié. M. Kouakou a ajouté que le chef de l’Etat a décidé d’exempter les propriétaires de maison d’avance sur consommation.

A lire aussi: Facture d'eau potable à payer chaque deux mois/ L'inquiétude des consommateurs

 « Les avances sur consommation ne sont reversées que pour les locataires », a-t-il appris. Pour lui, ces mesures visent à contribuer à la lutte contre la cherté de la vie et permettre aux Ivoiriens d’accéder à l’eau potable dans les bonnes conditions. « Au dernier conseil des ministres, il y a une communication qui est passée. Le président de la République a donné son accord pour mettre en œuvre le programme eau pour tous. Aujourd’hui, en Côte d’Ivoire, si je prends seulement les sous-préfectures, il y a en a environ 510. Sur les 510, il y en a 200 où il n’y a pas un seul château d’eau ni une seule canalisation. Le chef de l’état avec le projet qui a été adopté, a donné des instructions pour que les 200 sous-préfectures soient équipées en château d’eau, en canalisation, avant la fin de l’année 2018. En Côte d’Ivoire, vous avez 21000 pompes villageoises.  Ces 21000 pompes villageoises, sur trois ans, seront réhabilitées. Nous avons des pannes d’environ 40% sur ces pompes, dans le projet eau pour tous, ces pompes seront réparées. Dans le même programme, si vous prenez au niveau de la Sodeci, vous avez 930.000 abonnés. Lorsque nous allons finir le programme, dans les trois années qui suivent, le nombre d’abonné (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook