Une fille, major de l'EMPT de Bingerville à l'issue de l'année académique 2016-2017

  • Source: AIP
  • Date: sam. 15 juil. 2017
  • Visites: 2639
  • Commentaires: 5

Amoikon Grâce Emmanuelle de la classe 4ème est sortie major de l’Ecole militaire préparatoire technique (EMPT) de Bingerville, à l’issue de l’année académique 2016-2017.

Amoikon Grâce Emmanuelle, 14 ans, a obtenu successivement 18,73/20, 18,26/20 et 17,80/20 aux premier, deuxième et troisième trimestres, soit une moyenne générale annuelle de 18,17 sur 20.

Major également du premier cycle, Mlle Amoikon a reçu le prix du président de la République, ainsi qu’un ordinateur portable, trois kits scolaires, des encyclopédies et bien d’autres présents.

« C’était un défi à relever. J’avoue que ça n’a pas été facile. C’est par le travail que j’y suis arrivée. Je rends gloire à Dieu et je remercie tous mes encadreurs », a confié la lauréate à l’AIP, jeudi, en marge de la cérémonie de baptême de la 71ème promotion de l’école.

Pour le commandant-école, le lieutenant-colonel Tchoumé Hervé, Amoikon Grâce Emmanuelle est une satisfaction de la politique de la promotion du genre au sein de l’établissement, au regard de ses différents résultats.

« Amoikon Grâce Emmanuelle a obtenu plus de 18 de moyenne pour passer en classe de 3ème. C’est une première depuis la création de l’école. Donc les autorités qui ont pensé à l’intégration de la jeune fille, en tant qu’enfant de troupe, ont bien agi parce que ça a permis de relever le niveau de l’établissement », a-t-il déclaré.

L’EMPT de  Bingerville a été créée en 1939 et la première promotion de filles y est entrée en 2012 à la suite d’une décision du gouvernement ivoirien, a-t-on noté.

(AIP)

Sn/kp




Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook