Pré-congrès du RDR : le parti ne doit pas s'arrêter à « deux mandats seulement » (Cissé Bacongo)

  • Source: AIP
  • Date: sam. 29 avr. 2017
  • Visites: 1213
  • Commentaires: 2

Le Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), membre du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RDHP), la coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire depuis 2011, ne doit pas s’arrêter à « deux mandats seulement », a estimé vendredi Ibrahim Cissé Bacongo, cadre de la haute direction de ce parti.

« Nous n’avons pas fait ce que nous avons fait et subi ce que avons subi tout le long du chemin périlleux et plein d’embûche qui conduit au pouvoir d’Etat pour deux mandats seulement», a déclaré M. Cissé, présidant l’ouverture du pré-congrès éclaté du RDR pour la zone de Treichville, au Palais de la culture.

« Pour ce qui me concerne, et au nom de la direction du parti, que je représente ici, je ne peux pas me résoudre ou à me résigner à une telle fatalité ; (…) nous devons aller encore plus loin dans les chantiers engagés par le président Alassane Ouattara, et porter encore plus haut notre pays. Nous le pouvons, si nous le voulons », insisté le conseiller spécial chargé des affaires juridiques du président de la République, en présence de militants RDR de Treichville, d’un représentant du maire de la commune, et de représentants d’autres partis membres du RHDP.

Les pré-congrès du RDR se tiennent dans toutes les régions politiques du parti, et prennent fin dimanche. Ils sont destinés à ouvrir le débat en interne, pour permettre aux militants de passer en revue la vie de leur formation et faire des propositions en prélude au congrès du parti prévu cette année.

La présidente du comité d’organisation du pré-congrès du RDR à Treichville, la députée Amy Toungara, a souhaité que ces assises se tiennent dans « la vérité et la courtoisie ».

Ce congrès du parti présidentiel intervient à quelque trois ans de la présidentielle de 2020, dans un contexte où le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), son principal allié au sein du RHDP, lui réclame une alternance en sa faveur pour cette élection. Une exigence que à laquelle le RDR n’a jamais officiellement répondu favorablement.

Récemment, le président du PDCI, Henri Konan Bédié, a annoncé des primaires pour le choix de leur candidat à la prochaine présidentielle.

tm




Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook