Côte d'Ivoire : Sam l'Africain écope de 6 mois de prison et 500 000 FCFA d'amende

  • Source: afrique-sur7.fr
  • Date: vend. 31 mars 2017
  • Visites: 2049
  • Commentaires: 0

Arrêté pour avoir tenu des propos soi-disant incitants « à la haine tribale, à la xénophobie et à la révolte des militaires », Sam l’Africain était devant le juge ce vendredi 31 mars 2017. Et le Procureur de la République M. Adou Richard Christophe n’y va pas de main morte au regard de la peine qu’il réclame pour le leader de la Nouvelle Alliance de Côte d’Ivoire pour la Patrie (NACIP).

Une lourde peine requise par le procureur Adou contre Sam l’Africain

SAM JICHI Mohamed, dit Sam l’Africain avait été arrêté pour avoir dit qu’il avait le même type de nationalité que le président Alassane Ouattara. Son propos qui était une réponse à ceux qui lui demandent de quitter le débat politique en Côte d’Ivoire à cause de son origine libanaise lui coutera peut-être cher si la justice ivoirienne suit les recommandations du procureur, M. Adou Christophe.

Ce dernier requiert 1 an de prison ferme contre Sam l’Africain et 5 millions de France FCFA d’amande. Il faut noter que le politicien ivoirien est arrivé ce matin à son procès la bouche cousue, une façon pour lui de dénoncer l’absence de liberté d’expression en Côte d’Ivoire sous le régime du président Alassane Ouattara.

Sam l’Africain avait déclaré : « (le président Ouattara) Alassane et moi avons le même statut. Il est ivoirien, je suis ivoirien. Il a eu (des) papiers ivoiri (...)

Lire la suite sur afrique-sur7.fr



Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Offres d'emploi du jour