Projet de budget : Voici les priorités du gouvernement pour la gestion 2017
Tout sur les allègements fiscaux consentis


Le ministre Cissé Abdourahmane a informé que les prévisions de dépenses de personnel intègrent l’incidence de nouveaux recrutements. (Photo d'archives)
  • Source: L'Inter
  • Date: jeu. 06 oct. 2016
  • Visites: 1759
  • Commentaires: 0
Le projet de budget 2017 de la Côte d'Ivoire, adopté en Conseil des ministres le mercredi 28 septembre 2016, s'équilibre en ressources et en emplois à 6 501,4 milliards de Fcfa contre 5 813,3 milliards au titre du budget initial 2016 et 6 165,8 milliards dans le budget révisé 2016.

Ce projet de budget est en hausse de 11,8% par rapport au budget initial 2016 et de 5,4% par rapport au collectif 2016. Ce projet de budget a fait l'objet d'une présentation, dans ses différentes articulations, au cours d'une conférence de presse organisée hier lundi 03 octobre par le ministre auprès du Premier ministre en charge du Budget et du portefeuille de l'État, Abdourahmane Cissé.

La rencontre qui a eu lieu au 20ème étage de l'immeuble Sciam à Abidjan-Plateau, a été l'occasion pour le ministre de dévoiler les priorités du gouvernement pour la gestion 2017. « Le projet de budget 2017 devrait contribuer prioritairement au renforcement du système éducatif, à l'amélioration du système de santé, en vue de le rendre davantage accessible aux plus vulnérables, au développement des infrastructures socio-économiques de base à fort impact sur le bien-être de la population et au renforcement de la sécurité, dont les grandes orientations sont définies dans les lois de programmation militaire et de sécurité », a mentionné le ministre en charge du Budget et du portefeuille de l'État.

Dévoilant les allocations budgétaires pour ces différents secteurs désignés prioritaires, Abdourahmane Cissé a cité le programme de construction de collèges et lycées pour une enveloppe de 15 milliards de Fcfa ; la mise à niveau de centres de santé dans le cadre de la Couverture maladie universelle (Cmu) pour 15 milliards de Fcfa ; la construction et la réhabilitation des universités de Man, Daloa, Korhogho, San Pedro et Bondoukou à 48 milliards de Fcfa ; le fonds d'appui aux projets jeunes pour 10 milliards de Fcfa ; le projet de renaissance des infrastructures de Côte d'Ivoire à hauteur de 20 milliards de Fcfa ; l'aménagement de la baie de Cocody qui doit mobiliser 30 milliards de Fcfa ; les investissements dans le cadre de la loi de programmation militaire à 35 milliards de Fcfa et la Loi de programmation de la sécurité intérieure et les dépenses de sécurité pour 54,1 milliards de Fcfa.

« Le projet de budget 2017 traduit la volonté du Gouvernement d'accélérer les progrès dans la lutte contre la pauvreté. A ce titre, les dépenses pro-pauvres ou encore les dépenses orientées vers la réduction de la pauvreté sont programmées à hauteur de 2 216,8 milliards de Fcfa, soit 34,1% du projet de budget et une hausse de 10,9% par rapport au niveau de 2016 », a insisté le ministre. Il a informé que le service de la dette publique est prévu à 1 418,8 milliards de Fcfa, soit 21,8% du budget en 2017 comme en 2016 contre 26,5% en 2012. Il est composé de la dette intérieure (59,9%) et de la dette extérieure (40,1%). « Les dépenses du personnel programmées à hauteur de 1 508,1 milliards de Fcfa restent conformes à la stratégie de maîtrise de la masse salariale sur la période 2014-2020. En effet, la masse salariale est passée de (...)

Lire la suite sur L'Inter


Abdourahmane Cissé Côte d'Ivoire Plateau Abidjan Cocody Daloa Gouvernement Couverture maladie universelle Cmu emplois Conseil des ministres Budget




Educarriere sur Facebook