Ferké / 120 élèves par classe en 3ème au lycée moderne


(Photo d'archives)
  • Source: Notre Voie
  • Date: vend. 16 sept. 2016
  • Visites: 3838
  • Commentaires: 0

L'administration du lycée moderne fait face à un casse-tête chinois actuellement. Comment gérer les effectifs pléthoriques avec la poignée de professeurs disponibles, telle est l'équation à résoudre. Selon des sources crédibles, le lycée compte plus de 6000 élèves répartis dans 70 classes pédagogiques. « Le lycée comptait 97 professeurs. Il y en a un, qui a été muté officiellement, tandis que 4 sont partis officieusement. Nous avons actuellement 120 élèves par classe en 3ème. En 4ème, ils sont entre 110 et 115 élèves », révèle une source jointe par téléphone. Et, d'ajouter que les 6000 élèves sont encadrés par seulement deux censeurs et trois éducateurs, soutenus par trois bénévoles. A en croire un professeur, qui a requis l'anonymat, les classes de 6ème et 5ème n'ont pas de professeurs d'Histoire Géographie et de Français. Une source proche de l'administration scolaire affirme, que les censeurs sont obligés « d'entasser » les élèves par manque de professeur. « L'administration est obligée de concentrer par manque de professeurs et de salles. Si nous scindons les classes, nous n'aurons pas de professeurs pour les classes créées. Des heures supplémentaires sont payées à des enseignants, mais malgré cela, il y a toujours urgence et un besoin crucial », confie la source. Des parents d'élèves, qui accusent déjà le Comité de gestion des établissements scolaires (COGES) de racket, ne comprennent pas l'inaction des cadres de la région. « Le président de l'Assemblée nationale est d'ici. Il y a un Conseil régional et une mairie, mais le lycée ploie sous l'effet des problèmes, qui ont pour noms le sureffectifs et le déficit d'enseignants et de personnels d'encadrement », accuse un parent d'élève.

Sam K. D




Assemblée nationale COGES racket



Educarriere sur Facebook