Révision de la liste électorale : Des fraudes décelées à Aboisso, Ayamé, Plateau et Port-Bouët
686 dossiers rejetés
La liste provisoire remise à 20 partis politiques


Youssouf Bakayoko et ses collaborateurs ont remis la liste électorale provisoire aux partis politiques (Photo d'archives)
  • Source: L'Inter
  • Date: lun. 22 août 2016
  • Visites: 1653
  • Commentaires: 0
La Commission électorale indépendante (Cei) a remis, vendredi 19 août 2016, à 20 partis politiques, à son siège à Abidjan-II Plateaux, la liste électorale provisoire révisée.

Elle comporte 6 439 876 électeurs dont 3 259 270 hommes et 3 180 606 femmes, contre 6 300 142 électeurs en 2015, soit une hausse de 139 734  électeurs pour 10.646 lieux de vote en 2016 contre 10.336 en 2015. 

Démarrée sur l'ensemble du territoire le 24 juin 2016, l'opération d'enrôlement a pris fin un mois plus tard, c'est-à-dire le 25 juillet 2016.  Ce support électronique est composé d'un sous-fichier ‘' Liste électorale provisoire 2016'' comprenant les données alphanumériques des 6.439.876 électeurs constituant la liste électorale provisoire, et 10 646 fichiers pdf imprimables, un par lieu de vote, listant chacun les données alphanumériques des électeurs de leur lieu de vote correspondant. Ces fichiers pdf sont localisés dans le répertoire ‘'Liste électorale provisoire 2016'' suivant un nommage et un classement de la manière suivante : libellés du département, de la sous-préfecture, de la commune et du lieu de vote.

Avant de procéder à la remise de la liste électorale provisoire sur support numérique aux partis politiques, Gervais Coulibaly, vice-président de la Cei chargé de la liste électorale, a révélé que 686 dossiers ont été rejetés. Selon  le commentaire du commissaire de la Cei, ce sont des personnes qui tentaient de frauder. «Elles se sont fait enrôler hors délais, c'est-à-dire, après le 25 juillet, et la machine nous a signalé. C'est une tentative de fraude. Sans hésiter, nous avons annulé ces enrôlements, aussi bien dans la catégorie 1, c'est-à-dire, les personnes déjà inscrites sur la liste électorale, que dans la catégorie 2, c'est-à-dire les nouveaux et anciens majeurs», a expliqué M. Coulibaly.

«Partout où des hommes agissent, il y a des tentatives de fraude. Donc, nous avons des appareils qui nous permettent de déceler la date et l'heure de l'enrôlement. Avec les numéros de formulaire, nous annulons en ne cherchant même pas d'explication», a-t-il ajouté annonçant que la liste des personnes rejetées existe et que des enquêtes sont en cours pour démasquer ces fraudeurs qui ont tenté d'agir dans les commu (...)

Lire la suite sur L'Inter


Commission électorale indépendante Cei Abidjan Plateau




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour