Reçus par Mariatou Koné : Voici le message de Watchard Kedjebo aux pro-Gbagbo en exil

  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 09 juil. 2016
  • Visites: 1485
  • Commentaires: 0
ce jeudi, Watchard Kedjebo a lancé un appel aux pro-Gbagbo encore en exil. Kadet Bertin, commandant Kacou Brou alias KB, Watchard Kédjébo et Franck Yaon, rentrés du Ghana où ils étaient en exil, le 30 juin, ont été reçus, jeudi, par Pr Mariatou Koné, Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de l'Indemnisation des Victimes, à son cabinet à Cocody.

«Nous sommes en sécurité», a déclaré KB à la presse, au terme de la rencontre. «Nos actions depuis notre arrivée traduisent sincèrement que la Côte d'Ivoire est sur de bons rails. Il faut que chacun y croit», a-t-il poursuivi. Il alors appelé les Ivoiriens encore en exil à rentrer et à prendre part à la réconciliation en cours. «Aujourd'hui, nous pouvons affirmer sans risque de nous tromper qu'il faut consolider la fraternité, la solidarité, gages de la paix, de la stabilité. C'est la raison pour laquelle nous appelons les Ivoiriens à se mettre au-dessus de tous les clivages politiques, des égocentrismes et à se pardonner mutuellement», a insisté KB. Et d'argumenter : «C'est dans la mutualisation de nos synergies, dans la conjugaison de nos intelligences que nous pouvons construire ce pays, donner un sens à cette démarche de parachever la réconciliation nationale que vise Madame la ministre Mariatou Koné, à travers ses actions».

Pour lui, le retour de ses amis et lui traduit leur volonté de participer à cette réconciliation nationale. «Nous sommes satisfaits dans l'ensemble, parce que nous sentons que véritablement la Côte d'Ivoire est sur le bon chemin pour la paix», a ajouté pour sa part Watchard Kédjébo. «Nous sommes venus nous mettre au service de notre pays pour apporter notre contribution pour une paix définitive en Côte d'Ivoire», a-t-il précisé. «Notre retour et notre présence à Abidjan sont en eux-mêmes un grand message au retour de ceux qui hésitent encore. Nous sommes à Abidjan, nous parcourons les rues, nous rendons visite à nos familles, nous allons dans les lieux publiques, nous échangeons avec nos frères et sœurs. C'est un grand message que nous leur adressons à savoir que la paix est effectivement revenue et qu'ils peuvent rentrer comme nous», a expliqué Watchard Kédjébo. Il a exprimé sa conviction que dans les jours qui viennent, de nombreux autres exilés tant au Ghana que dans d'autres pays vont effectuer (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Abidjan Cocody Gbagbo Mariatou Koné Côte d'Ivoire Ghana réconciliation exilés




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour