La fin du mandat de l'ONUCI prévue en juin 2017 (presse)


(Photo d'archives)
  • Source: AIP
  • Date: mar. 05 avr. 2016
  • Visites: 1679
  • Commentaires: 0

La fin du mandat de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) est prévue pour fin juin 2017, a appris l'AIP de source proche de la presse internationale.

Selon l'AFP citant le secrétaire général, Ban Ki-moon, l'ONU prévoit la fermeture définitive de l'ONUCI en juin 2017.

Une source proche du dossier jointe au téléphone par l'AIP n'a pas voulu se prononcer sur l'information donnée par le Haut-responsable de l'Organisation, précisant toutefois qu'une mission d'évaluation de l'Opération a eu lieu récemment en Côte d'Ivoire et qu'une résolution du Conseil de sécurité est attendue courant avril.

Créée le 27 février 2004 par la résolution 1528 du Conseil de sécurité de l'ONU, l'ONUCI avait mandat de faciliter la mise en œuvre, par les parties ivoiriennes, de l'Accord de paix qu'elles ont signé en janvier 2003. A la suite de l'élection présidentielle de 2010 et la crise postélectorale qui a suivi, l'ONUCI est restée sur le terrain pour protéger les civils et soutenir le nouveau gouvernement ivoirien dans le désarmement, la démobilisation et la réinsertion des ex-combattants (DDR), ainsi que dans la réforme du secteur de la sécurité (RSS).

A travers la résolution 2226, le Conseil a prorogé jusqu'au 30 juin 2016, le mandat de l'ONUCI tel que défini dans la résolution 2000 (2011) et qui porte, entre autres, sur la protection de la population civile du risque imminent d'atteinte à l'intégrité physique des personnes sans préjudice de la responsabilité principale des autorités ivoiriennes, dans les limites de ses moyens et de ses zones de déploiement ; les bons offices et l'appui politique, par l'intermédiaire de la Représentante spéciale du secrétaire général, aux autorités ivoiriennes, pour instaurer durablement la paix et la sécurité en Côte d'Ivoire. L'ONUCI a également pour mandat d'apporter un soutien logistique limité au gouvernement ivoirien, à la demande de ce dernier, dans le cadre de l'élection présidentielle de 2015, conformément à ses ressources et ses capacités, notamment pour ce qui est de l'accès aux régions reculées, tout en gardant à l'esprit la responsabilité première du Gouvernement à cet égard. La Mission onusienne est appelée à aider les autorités nationales, dans la limite de ses compétences, de ses capacités et de ses zones de déploiement, à stabiliser la sécurité dans le pays, en veillant tout particulièrement à prêter son appui pour assurer la sécurité en prélude à l'élection présidentielle de 2015, rappelle-t-on.

kp




ONUCI Côte d'Ivoire élection présidentielle Gouvernement



Educarriere sur Facebook