Carnage à la MACA : le mutisme étonnant du ministre de la Justice

  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 29 fév. 2016
  • Visites: 1935
  • Commentaires: 0
Plus d'une semaine après la fusillade sans précédent qui a fait plusieurs morts et des blessés à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca), l'on constate bien curieusement le silence du ministre de la Justice.

Le samedi 22 février 2016, la plus grande prison de Côte d'Ivoire a connu une très singulière ambiance. Les riverains ont été réveillés au petit matin par des détonations nourries d'armes à feu au sein de la prison.

Plus tard, les Ivoiriens et le monde entier comprendront qu'il s'agissait d'un affrontement entre détenus et gardes pénitentiaires qui a fait des morts de part et d'autre. Chez les premiers neuf (9 ) morts dont le réputé Yacou le Chinois et un (1) chez les gardes, sans omettre les dizaines de blessés. C'est une première à la Maca.

L'établissement a connu plusieurs mutineries avec des échanges de tirs entre détenus et leurs gardiens mais, jamais, on a dénombré autant de pertes en vie humaine. Devant cette situation inédite, le gouvernement n'a servi qu'une déclaration lapidaire qui laisse les Ivoiriens sur leur faim.

Même au cours du Conseil des ministres qui a suivi les événements, apparemment rien n'a été dit sur cette mutinerie, sinon en divers, à en croire le communiqué final dudit Conseil.

Ce qui démontre combien de fois le sujet est banalisé au niveau du gouvernement. Pourtant, il met en exergue le problème des droits de l'Homme, principalement des prisonniers.

Or dans le cadre du premier Contrat de désendettement et de développement, le secteur de la justice et des droits de l'Homme a bénéficié d'un important financement pour relever les conditions de détention et de vie des détenus.

C'est ce que la population a relevé dans un m (...)



Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire Abidjan gouvernement Conseil des ministres Chinois affrontement



Educarriere sur Facebook