Présidentielle 2015 / Un leader de la CNC prévient : « Si Banny est candidat, ce serait une trahison... »


Après le boycott de la présidentielle, décrété par le Fpi-Sangaré, grosse pression sur Charles Konan Banny (Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: vend. 21 août 2015
  • Visites: 2029
  • Commentaires: 0
La Coalition nationale pour le changement( Cnc) exclut toute participation de Charles Konan Banny à la prochaine élection présidentielle tant que les conditions d'organisation de ces élections restent inchangées.

C'est en tout cas ce qu'a soutenu Enoc Bah, vice-président de cette coalition de partis politiques de l'opposition, dans une interview accordée à Paris, à la télévision en ligne evenewstv. Au dire de ce membre fondateur de la Cnc, il est hors de question que l'ex-Premier ministre aille déposer sa candidature à la Commission électorale indépendante( Cei) tant que le régime Ouattara ne donnera pas une suite favorable aux revendications de cette frange de l'opposition, contenues dans sa charte. « Je ne crois pas que Banny et KKB iront déposer leurs candidatures. Si c'était le cas, ils auraient trahi leur serment( exiger la mise en œuvre des 10 points de la charte de la Cnc, ndlr), ils auraient trahi le peuple ivoirien », a craché Enoc Bah.

Pour le président du Congrès pour la renaissance ivoirienne( Cri), ce serait une « forfaiture » que ne cautionneront pas Laurent Akoun ni Abou Drahamane Sangaré du Front populaire ivoirien( Fpi). Un tel scénario, a-t-il poursuivi, pourrait conduire Banny et KKB à sortir de la Cnc. C'est que ce membre fondateur de cette coalition estime que les leaders qui la composent doivent être conformes à leurs engagements, en l'occurrence, obtenir que le pouvoir donne satisfaction aux 10 exigences de (...)

Lire la suite sur Soir Info


KKB Banny Ouattara Front populaire ivoirien Fpi Commission électorale indépendante Cei Paris élection présidentielle candidatures élections opposition




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour