Suspecté d'usurpation d'identité, faux et usage de faux : il extorque plus de 2000 Euros à ses victimes en se faisant passer pour une femme

  • Source: PLCC
  • Date: mar. 28 juil. 2015
  • Visites: 2796
  • Commentaires: 0

A 17 ans, le dénommé TRA BI YOHAN ERIC a été interpellé par l'équipe terrain de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC), suite à une dénonciation. C'est le 21 juillet 2015, qu'il a été pris en flagrant délit de cyberdélinquance dans un cybercafé d' Angré, dans la commune de Cocody.

Conduit dans les locaux de la PLCC, tous les éléments en sa possession (ordinateur, téléphone portable...) ont été mis à la disposition du Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN), de la Direction de l'Informatique et des Traces Technologiques (DITT). L'analyse poussée de ceux-ci a permis de découvrir que le suspect utilisait deux fausses identités « JEAN MARIE COURTET » et « MARIE ANGE COURTET ». Elle a aussi permis de découvrir plusieurs conversations avec des correspondants à qui il demandait de l'argent.

Interrogé par les enquêteurs de la PLCC, le suspect a déclaré pratiquer la cyberdélinquance depuis 2012. Il a ajouté qu'il se faisait soit passer pour un homme, soit pour femme, de nationalité française qu'il entretenait des relations amoureuses avec ses victimes. Ces dernières lui envoyaient de l'argent, croyant faire plaisir à leur amoureuse (eux). De cette activité il aurait extorqué la somme de 1 600 000 F cfa soit environ 2 400 Euro.

En définitive, TRA BI YOHAN ERIC alias « JEAN MARIE COURTET » ou « MARIE ANGE COURTET » pourrait être poursuivi pour usurpation d'identité, faux usage de faux et escroquerie sur internet .

Il a été conduit devant les autorités compétentes pour répondre des faits qui lui seraient reprochés.




téléphone Cocody internet Euro café permis



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour