Guerre entre Mabri et Méambly / Le chef suprême des Wê prend position : ''Je marque une profonde réserve quant aux 100% des suffrages promis à Ouattara''

  • Source: Soir Info
  • Date: vend. 29 mai 2015
  • Visites: 1872
  • Commentaires: 0
Dans cette déclaration reçue, mercredi 27 mai 2015, Sa Majesté Toubo-Taho, Chef suprême des et conservateur des traditions de Côte d'Ivoire, prend position dans la bataille politique entre Mabri Toikeusse et Evariste Méambly.

Au cours de la cérémonie de soutien à la candidature du président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, le samedi 16 mai 2015, le ministre d'Etat, ministre du Plan et du développement, Monsieur Albert Mabri Toikeusse, a accusé publiquement, le président du Conseil régional du Guemon, Monsieur Méambly Evariste, d'avoir mené des actions de sabotage de cette cérémonie, et que de ce fait, le président Méambly ne faisait pas partie des leurs ; et ce, en présence du Premier ministre Kablan Duncan, du Secrétaire général de la présidence de la République M. Amadou Gon Coulibaly, le ministre d'Etat Ahoussou Jeannot, pour ne citer que ceux-là, et surtout en présence de tout le peuple .

 Cette déclaration du ministre d'Etat Mabri Toikeusse a donné lieu à de nombreuses et tumultueuses réactions dans la presse écrite et dans les milieux politiques dans tout le pays. En ma qualité de Chef suprême des et de conservateur de la tradition , il est de mon devoir d'intervenir au sujet d'un tel incident, qui est susceptible de créer de nombreux désagréments dont ni le peuple ni la Côte d'Ivoire en générale, n'ont besoin. En effet, les de par leur légendaire hospitalité, reçoivent tous les étrangers qui viennent leur faire l'honneur d'une visite sur leurs terres. Et de surcroît quand il s'agit du privilège de la visite d'éminents ministres et de représentants du président de la République, pour lequel les ont un très profond respect.

 Cependant, une telle visite ne doit pas être l'occasion d'évoquer des sujets susceptibles de ternir l'Image d'un élu du peuple car le faisant, c'est le peuple lui-même dont ont terni l'image. En effet, en accusant le président Meambly de saboter une telle cérémonie, oubliant qu'il est l'émanation du peuple et a le soutien total de ce peuple, c'est le peuple du Guemon qu'il accuse de sabotage des actions gouvernementales. Aujourd'hui, les leçons que nous avons tous tirées des crises successives qu'a connues notre pays, nous imposent désormais de faire preuve de beaucoup plus de sagesse, de diplomatie et de tact dans tous nos discours, toutes nos actions voire dans toutes nos démarches. A ce sujet, nous sommes plus que soucieux de ce que les uns et les autres proclament et promettent au nom du peuple . La politique étant une affaire très sérieuse comme nous l'a démontré le passé, et ses réalités étant particulières en fonction de la zone, certaines promesses peuvent s'appar (...)



Lire la suite sur Soir Info


Alassane Ouattara Amadou Gon Coulibaly Kablan Duncan Ahoussou Jeannot Méambly Mabri Toikeusse Côte d'Ivoire gouvernement candidature



Educarriere sur Facebook