ft-ad_1
Economie/Finance

Amélioration du réseau électrique : 77 milliards de FCFA investis par la BEI sur le site du Poste 225/90/15kV d'Abobo

post-img

Abidjan, le 7 mai 2024 - En visite de travail en Côte d'Ivoire les 2 et 3 mai 2024, le Vice-président de la Banque Européenne d'Investissement (BEI), Ambroise Fayolle s'est félicité de la construction du Poste 225/90/15kV d'Abobo, projet qui a nécessité un investissement de l'ordre de 77 milliards FCFA de la BEI.

Selon le Vice-président Ambroise Fayolle, en visite sur les installations du poste énergétique 225/90/15kV le 2 mai 2024, ce projet traduit le dynamisme de la coopération entre la Côte d’Ivoire et la BEI dans le secteur énergétique au bénéfice des populations.

"L’amélioration du réseau électrique, de l’accès à l’électricité des populations ivoiriennes est une priorité pour l’Union européenne. On est très heureux d’accompagner la Côte d’Ivoire dans cette amélioration qu’on sent au quotidien. C’est un très gros projet, de l’ordre de 77 milliards FCFA et nous sommes satisfaits de la manière dont ce projet a été mis en œuvre", a déclaré Ambroise Fayolle.

Il a en outre indiqué que la BEI poursuit les discussions avec les autorités ivoiriennes en vue d’améliorer davantage la qualité de l’électricité et du réseau électrique en Côte d’Ivoire.

Au nom du ministre Mamadou Sangafowa-Coulibaly, ministre des Mines, du Pétrole et de l'Energie, Souleymane Soro, Directeur de Cabinet dudit ministère, a salué la bonne collaboration de la Côte d’Ivoire avec l’Union européenne, à travers sa banque d’investissement.

Cette visite sur le site du poste énergétique 225/90/15kV d'Abobo a permis au directeur central de l’exploitation et des travaux à Côte d’Ivoire Energies (CI ENERGIES), Djaha Kouadio, de présenter les projets en cours également financés par la BEI.

Il s’agit du programme WASUMA (Sun and water alliance) d’un montant de 204 milliards FCFA qui soutiendra la réhabilitation de centrales hydroélectriques (Ayamé, Kossou, Taabo, Buyo et Fayé), soit 604 MW, la construction de centrales solaires d’une capacité totale de 80 MW à proximité des barrages de Soubré et de Gribo-Popoli.

La BEI est présente sur un autre projet pour la consolidation du réseau ivoirien de transport d’énergie, à travers la construction de la Dorsale 400 kV de l’Est, qui partira d’Anyama, en passant par Daoukro, Sérébou et Ferkéssédougou. Cette nouvelle artère, permettra de réduire le temps de coupure d’électricité en Côte d’Ivoire.

Le troisième projet dans lequel la BEI est engagée, est relatif au renforcement de l’interconnexion Côte d’Ivoire-Ghana. Ce projet qui a été suspendu sera relancé et sa mise en service est annoncée pour 2028.

Notons que la Banque Européenne d’Investissement, avec le projet ENERGOS 1, à permis de construire le nouveau dispatching national de Yamoussoukro.

CICG




Banque Côte d'Ivoire transport service secteur don Abidjan énergie projet Invest Soro Côte d’Ivoire Abobo Yamoussoukro Soubré Daoukro Ghana Union européenne électricité CICG Poste ivoirien permis de construire

Articles similaires