Respect des prix plafonnés : le Ministère en charge du Commerce procède à des saisies chez des commerçants réfractaires

  • Source: CICG
  • Date: dim. 26 mars 2023
  • Visites: 878
  • Commentaires: 7
Abidjan, le 25 mars 2023 - Dans le cadre de la lutte contre la vie chère et du respect des prix arrêtés par le gouvernement, la Brigade de contrôle rapide (BCR) du Ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des PME a procédé à des contrôles inopinés dans des grandes surfaces et superettes de quartiers, le jeudi 23 mars 2023, à Faya dans la commune de Cocody.

Cette descente, qui fait suite à des dénonciations anonymes portant sur le non-respect des prix plafonnés touchant certains produits de grande consommation, s'est soldée par la saisie de plusieurs produits, notamment des sacs de riz, des bouteilles d'huile de table, des cartons de sucre, des boîtes de tomate concentrée, des pâtes alimentaires...

Selon l'inspecteur Hassane Diaby, qui conduisait la délégation de la BCR, cette visite terrain se justifie par le non-respect des prix plafonnés par des commerçants. La présence des agents du Ministère en charge du Commerce a permis de constater que les prix de certains produits n'étaient pas affichés dans plusieurs commerces visités. Cela constitue une infraction au regard de la loi.

Le Ministère ne souhaite pas voir prospérer une telle situation en cette période de grande consommation qu'est le mois de Ramadan. C'est ce qui justifie l'appel de l'inspecteur Hassane Diaby, en ce temps de mois de jeûne, qui est non seulement une période de grande consommation, mais aussi une période de fortes spéculations.

« Nous tenons à dire aux populations que nous ne pouvons travailler que grâce à leur aide. Quand elles entrent dans une grande surface et que les prix ne sont pas respectés, qu'elles appellent la Brigade de contrôle rapide au 1343. Elles peuvent aller sur la page Facebook de la Brigade et laisser un message privé avec leur contact, afin que nous puissions nous rendre dans les surfaces en question. Elles ont également la possibilité d'appeler le secrétariat de la Brigade de contrôle rapide », a encouragé l'inspecteur.

Puis, elle a indiqué la procédure observée par les agents contrôleurs sur le terrain. Selon Hassane Diaby, en effet, lorsqu'il est constaté que les prix ne sont pas respectés, les agents procèdent à la saisie contre une convocation, avant de rédiger un procès-verbal. Par la suite, les propriétaires se rendent dans les bureaux de la BCR, afin de s'acquitter de leur amende qui part de 100 500 FCFA à 50 500 000 FCFA.

Source : CICG




Commerce consommation lutte Abidjan riz 2023 jeu Cocody Facebook gouvernement PME CICG Ramadan procès permis



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour