Le Liberia va s'approvisionner en produits pétroliers en Côte d'Ivoire

  • Source: APA
  • Date: mer. 15 sept. 2021
  • Visites: 762
  • Commentaires: 0
Le Liberia sollicite auprès de la Côte d'Ivoire, pays voisin, un approvisionnement en produits pétroliers, notamment de l'essence, du gasoil et du bitume.

Dans ce cadre, une délégation libérienne, a été reçue à Abidjan par le ministre ivoirien en charge des Mines, du pétrole et de l'énergie, Thomas Camara, pour définir le protocole de cette coopération. 

"La demande que cette délégation est venue faire, c'est de pouvoir bénéficier de la production de produits pétroliers en Côte d'Ivoire pour l'approvisionnement du Liberia", a précisé M. Thomas Camara à l'issue d'une séance de travail avec la délégation conduite par son homologue du Liberia en charges des affaires étrangères, Dee-Maxwell Saah Kemayah.  

Le gouvernement libérien, à travers cette délégation demande à la Côte d'Ivoire d'approvisionner la République du Liberia avec des produits pétroliers classiques, l'essence et le gasoil et également le bitume, a-t-il ajouté.  

"Nous avons exprimé notre satisfaction dans la mesure où la Société ivoirienne de raffinage (SIR) et la Société multinationale de bitume sont deux raffineries qui fonctionnent à merveille", a dit M. Thomas Camara, assurant que les deux raffineries sont au plein de leur forme. 

Son département, soulignera-t-il, a accueilli "favorablement cette demande de la République du Liberia", insinuant que la Côte d'Ivoire est en mesure de répondre à cette demande et de leur fournir des produits raffinés provenant de la SIR et de la SMB.

"En ce qui concerne la SMB, ça sera le bitume et concernant la SIR, ça sera les produits pétroliers classiques", a-t-il mentionné,  relevant que pour satisfaire cette demande, les parties ont envisagé deux conventions. 

Une première convention de haut niveau interviendra entre les ministères en charge de l'Énergie et du Pétrole des deux pays qui expriment la volonté des deux gouvernements de collaborer, a noté M. Thomas Camara

Ensuite, une deuxième convention définira les éléments techniques entre les opérateurs techniques notamment du côté ivoirien la SIR et la SMB, puis du côté libérien, la raffinerie du Liberia qui va recevoir les produits pétroliers, a-t-il ajouté.  

"Nous désignerons un opérateur au milieu qui se chargera d'enlever les produits ici et de les livrer au L (...)

Lire la suite sur APA


Thomas Camara Côte d'Ivoire Abidjan gouvernement Société ivoirienne de raffinage SIR




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour