Mondial 2014 / Depuis Dallas : Sabri Lamouchi répond à Emmanuel Adébayor


(Photo d'archives)
  • Source: Le Mandat
  • Date: mar. 27 mai 2014
  • Visites: 5461
  • Commentaires: 32
Emmanuel Adébayor avait fait une sortie sur les chances des Eléphants au Mondial 2014. N'ayant pas été tendre avec eux. Sabri Lamouchi a répondu au joueur togolais en mettant ses joueurs face à leur responsabilité.
Les Eléphants de Côte d'Ivoire sont à Dallas aux Etats-Unis depuis mercredi dernier dans le cadre de la préparation du Mondial 2014. Sabri Lamouchi a profité de la sortie de Emmanuel Adébayor pour galvaniser son groupe et appeler au sens de responsabilité de chacun sur l'objectif à atteindre au Mondial 2014.
Revenant sur le parcours des Eléphants pendant la phase de qualification, Sabri Lamouchi a soutenu : « Pour moi, c'est en Tanzanie que vous êtes allés chercher la qualification. Alors qu'on était mené dès les premières minutes du match, vous avez refusé d'abdiquer. Et ensemble, vous êtes allés chercher la victoire dans un contexte hostile ». « Contre le Sénégal, ça été difficile. Mais vous avez fait preuve de caractère. Le bastion défensif a été héroïque, l'équipe est restée solidaire et déterminée. C'est ensemble que vous avez décroché le ticket pour le Brésil », a-t-il poursuivi.
Pour bien faire passer son message sur l'exigence pour l'équipe de capitaliser le collectif au détriment des individualités, Sabri Lamouchi a lu aux joueurs, séance tenante, une fraîche déclaration de Emmanuel Adebayor sur la sélection ivoirienne. L'attaquant togolais de Tottenham taclait les Eléphants en ces termes : « je n'ai jamais cru en eux. C'est le pays qui va toujours vous décevoir. Ils ont eu le meilleur attaquant d'Europe avec Didier Drogba. Ils ont actuellement le meilleur milieu de terrain avec Yaya Touré, mais aussi un des meilleurs attaquants d'Angleterre avec Wilfried Bony. Mais il n'y a pas de solidarité. Ils vont parler, rire et s'amuser ensemble, mais, le moment venu, ils oublieront de faire leur travail. Comment se fait-il que lors des quatre ou cinq dernières années, ils n'ont pas gagné la Coupe d'Afrique des Nations ? Tout le monde veut passer pour le héros et c'est ce qui est en train de tuer la Côte d'Ivoire ».
Qualifiant ces propos de « pas intelligents », Sabri Lamouchi a néanmoins enjoint à ses joueurs de faire démentir de telles affirmations en leur conseillant que pendant la Coupe du monde de football « il n'y a pas de faux semblant ». « Les efforts fournis pour la qualification ne sont rien à côté de ce qu'on doit faire pour la Coupe du monde », a-t-il averti. Comme quoi, le message du capitaine de la sélection togolaise n'est pas tombé dans des oreilles de sourds. Aux Eléphants de faire mentir leurs détracteurs.
Francis Aké



Coupe d'Afrique des Nations football Eléphants Didier Drogba Yaya Touré Wilfried Bony Sabri Lamouchi Côte d'Ivoire Dallas Sénégal Tanzanie Brésil Europe Etats-Unis Angleterre ivoirien



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour