Côte d'Ivoire : Deutsche Bank, BNP Parisbas et Citi retenus pour l'Eurobond de 500 millions de dollars

  • Source: Jeuneafrique.com
  • Date: lun. 05 mai 2014
  • Visites: 2074
  • Commentaires: 0
La Côte d'Ivoire s'apprête à lever 500 millions de dollars sur les marchés financiers internationaux. Deutsche Bank, BNP Paribas et Citi ont été retenus comme co-arrangeurs de cet emprunt obligataire, prévu en juillet prochain. Les agences Moody's et Fitch ont été retenues pour assurer la notation du pays.

C'est finalement en juillet prochain que le gouvernement ivoirien compte se lancer sur les marchés financiers internationaux, via l'émission d'un eurobond (obligations souveraines libellées en devises américaines) de 500 millions de dollars. Ces fonds serviront à financer le budget 2014.

Cette première incursion de l'État ivoirien sur les marchés internationaux sera néanmoins bien encadrée. La Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE) et sa filiale Bank of Africa (BOA) conseilleront le gouvernement sur la transaction comme cela avait été déjà le cas, en février dernier lors de la levée de fonds de 500 millions de dollars sur le marché de capitaux de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Signature

"C'est un test pour nous. Cette opération nous permettra de tester la signature internationale de l'État à travers le rating de sa dette souveraine. C'est un axe important pour la diversification des sources de financements de la Côte d'Ivoire", a expliqué Kaba Nialé, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l'Économie et des Finances.

L'allemand Deutsche Bank, le français BNP Paribas et l'américain Citi ont été retenus comme co-arrangeurs de l'opération parmi une quinzaine de banques ayant présenté une offre. Les agences Moody's et Fitch ont été sélectionnées pour assurer la notation du pays.

Endettement

La Côte d'Ivoire est très active sur les marchés de capitaux depuis le début de l'année. Dans le seul espace UEMOA, le gouvernement ivoirien prévoit de lever 984 milliards de F CFA en 2014 contre 863 milliards l'année précédente. La stratégie de re-endettement de la Côte d'Ivoire, conduite en collaboration avec le Fonds monétaire international, s'organise également dans le cadre général du Programme national de développement (PND) du pays au coût estimé à 11 000 milliards de F CFA [PDF], soit près de 23 milliards de dollars.




Banque Côte d'Ivoire Kaba Nialé Fonds monétaire international UEMOA eurobond gouvernement PND budget développement ivoirien



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour