Décision du CNP : Le gouvernement réagit sur le cas Kaba Nialé

  • Source: L'Inter
  • Date: jeu. 23 janv. 2014
  • Visites: 6238
  • Commentaires: 2
Le gouvernement a réagi hier mercredi 22 janvier à la décision du Conseil national de la presse (CNP) qui, dans une décision contre des journalistes, a cité la ministre de l'Economie, Kaba Nialé.

« Le gouvernement n'a rien à dire. Le CNP est un organe indépendant, il a pris une décision. A la limite, ce que nous pouvons déplorer, c'est le fait que des personnes qui n'ont rien à voir avec le statut de journaliste soient nommément désignées dans cette décision-là. La décision aurait pu être prise sans que ces personnes soient nommément désignées d'autant que les faits tels que relatés peuvent prêter, à certains moments en tout cas, à confusion. Nous n'avons pas d'autre commentaire que celui-là a faire », a déclaré le porte-parole du gouvernement, Koné Bruno Nabagné, à l'issue du conseil des ministres qui s'est tenu au palais présidentiel. Faut-il le souligner, le CNP a infligé des amendes à des organes de presse et suspendu le président de l'Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire (UNJCI), Traoré Moussa et le patron de l'Intelligent d'Abidjan, Alafé Wakili. Il est reproché aux deux derniers cités d'avoir tenté de corrompre le patron d'un autre organe de presse au profit de la ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l'Economie et des Finances, Kaba Nialé. Le gouvernement trouve donc judicieux de ne pas trop parler sur le cas, vu que la ministre elle-même n'a pas encore dit sa part de vérité, en tout cas officiellement.

En outre, Koné Bruno a réagi sur la décision de la Suisse dégelant les avoirs de quatre proches de l'ancien président, Laurent Gbagbo. « Je n'ai pas de commentaire à faire puisque je ne sais dans q (...)

Lire la suite sur L'Inter


Laurent Gbagbo Kaba Nialé Koné Bruno Nabagné UNJCI Côte d'Ivoire Abidjan Suisse gouvernement conseil des ministres




Educarriere sur Facebook