Jeux de la Francophonie 2013 : 5 athlètes et 1 artiste ivoiriens dans la nature !

  • Source: Sport-ivoire.ci
  • Date: mer. 11 sept. 2013
  • Visites: 3228
  • Commentaires: 3
La Côte d'Ivoire est entrée dans la danse des fugues aux Jeux de la Francophonie. 5 athlètes au total et un artiste ivoirien ont pris la poutre.

Les Jeux de la Francophonie connaissent leurs frasques avec les fugues en cascade des athlètes et artistes. Pour l'instant, l'on dénombre environ 48 fuites dont 6 Ivoiriens (1 artiste et 5 athlètes).

Le lundi 9 septembre déjà, deux lutteurs de la délégation ivoirienne avaient faussé compagnie à leurs encadreurs pour s'évanouir dans la nature. Depuis leur départ, aucune nouvelle, malgré les recherches entamées par les autorités niçoises.

Le basket féminin s'y met

Un jour après, c'est au tour de la sélection nationale de basket féminin de se faire chopper par le virus de l'évasion. Selon des sources bien introduites, elles sont trois à avoir pris la clé des champs. Il s'agit de Kolga Assetou, Kolga Maïmounatou et de Bognini Yvonne. Le mardi 10 septembre 2013, Djadji Clément, le head-coach des Eléphants, ne comptait plus que 9 joueuses à sa disposition.

Et pourtant, la Côte d'Ivoire s'apprêtait à affronter la sélection française pour un quart de finale qui était annoncé comme la finale avant la lettre du tournoi de basket féminin des 7èmes Jeux de la Francophonie. A la salle Leyrit de Nice, l'on s'attardera, au lieu de l'intensité du choc, sur l'identité des “fuyardes“.

A noter que la Côte d'Ivoire n'est pas le seul pays qui se fait lessiver par les fuggues. Plusieurs jours avant, la RD Congo et le Burundi ont connu le même sort.

par Patrick GUITEY


Eléphants Côte d'Ivoire Burundi Congo Francophonie Ivoirien



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour