Korhogo / 4ème bataillon d'infanterie (C.T.K) : La rumeur tue Fofié Kouakou

  • Source: Soir Info
  • Date: mer. 17 juil. 2013
  • Visites: 7646
  • Commentaires: 8
Une rumeur, persistante, qui a donné pour mort, le très craint commandant Fofié Kouakou Martin, commandant du 4ème bataillon de Korhogo (compagnie territoriale de Korhogo), s'est emparée hier mardi 16 juillet 2013, du camp dont il est le premier responsable, avant de se répandre, comme une trainée de poudre dans la ville.

Cette rumeur a davantage enflé, face au silence des autorités administratives et militaires de la ville qui abrite Mme Simone Ehivet Gbagbo, l'épouse officielle de Laurent Gbagbo, détenu à la Cpi, après sa chute le 11 avril 2011. Lorsque nous avons joint hier, en milieu de journée, le 4ème bataillon, l'homme sur qui nous sommes tombé, s'est réfugié derrière une réponse de Normand. Ni oui, ni non… « Je ne sais pas si c'est vrai ou si c'est faux.

Nous avons tous appris cette rumeur, mais je ne peux ni infirmer, ni confirmer. Menez vos investigations… »
, a-t-il dit avant de raccrocher, refusant de décliner son identité, encore moins son grade. Cette rumeur est née de l'absence prolongée, hors de Korhogo, de Fofié Kouakou, qui aurait été évacué d'urgence dans une clinique à Abidjan, à la suite d'un Avc (accident vasculaire cérébral), peu avant la visite d'Etat du chef de l'Etat, Alassane Ouattara, dans le District des Savanes.

Depuis, le commandant n'a plus donné signe de vie à Korhogo, nourrissant les spéculations des plus folles, de tous les oiseaux de mauvais augure. Auprès de la population de la cité du Poro, nous avons eu des versions qui se contredisent, les unes les autres. Certain (...)

Lire la suite sur Soir Info


Laurent Gbagbo Simone Ehivet Gbagbo Alassane Ouattara Abidjan Korhogo Cpi accident



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour