''2023, année de la jeunesse'' : le gouvernement invite la jeunesse à saisir l'opportunité que leur offre le Président de la République

  • Source: CICG
  • Date: mar. 31 janv. 2023
  • Visites: 713
  • Commentaires: 0
Le gouvernement, représenté par les ministres Mamadou Touré, de la Promotion de la jeunesse, de l'Emploi jeunes et du Service civique, Amadou Coulibaly, de la Communication et de l'Économie numérique, Adama Diawara, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et Myss Belmonde Dogo, de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, a invité la jeunesse à saisir l'opportunité que lui offre le Président de la République, qui a décidé de faire de 2023 l'année de la jeunesse.

Les membres du gouvernement ont lancé cet appel, le lundi 30 janvier 2023 à Abidjan-Plateau, au cours d'une rencontre avec les jeunes de 88 organisations et faîtières de la société civile.

Afin de promouvoir davantage la participation des jeunes à la gouvernance, le ministère de la Promotion de la jeunesse, de l'Emploi jeunes et du Service civique sur instruction du Premier Ministre, organise une série de rencontres consultatives entre les membres du gouvernement et différentes catégories de jeunesse, du 30 janvier au 02 février 2023 à l'auditorium de la CNPS au Plateau.

Au terme de cet exercice, chaque catégorie de jeunesse bénéficiera d'une semaine pour élaborer un document de propositions à remettre au gouvernement à travers le ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l'Emploi jeunes et du Service civique.

A en croire le ministre Mamadou Touré, le but de l'exercice est d'amener la jeunesse ivoirienne à être une force de propositions. « Faites des propositions pertinentes. Montrez-nous votre maturité. C'est votre année, marquez-la ! Faites-vous entendre de façon positive. Montrez que vous êtes une jeunesse capable d'innover. Le Chef de l'Etat vous en donne l'opportunité, saisissez-la », a-t-il exhorté.

Pendant plus de deux heures d'échanges ouverts avec les membres du gouvernement, les représentants de la jeunesse ont exposé leurs points de vue et fait des propositions.

Pour Christelle Ogo, fondatrice et présidente de Sciences et Technologies au féminin, qui s'est exprimé à la fin de la rencontre, c'est une belle opportunité offerte à la jeunesse pour montrer sa maturité. « En consacrant cette année, année de la jeunesse, le Président de la République montre ainsi qu'il a dégagé d'énormes fonds pour accompagner la jeunesse. C'est donc à nous de prendre nos responsabilités, c'est à nous de montrer que nous sommes assez matures pour aller puiser ce qu'il a mis dans sa réserve pour nous ».

A la fin de ces assises de quatre jours, un document élaboré contenant les propositions de la jeunesse sera présenté, en février, au Président de la République. Quatre axes principaux vont guider l'élaboration de ce document. Il s'agit notamment du renforcement de l'engagement citoyen et de l'éthique sociale de la jeunesse ; de l'accélération de la formation, de l'insertion professionnelle et de la promotion de l'entreprenariat ; de l'amélioration des conditions d'épanouissement et de bien-être des jeunes ; et de l'accélération des réformes stratégiques en faveur de la promotion accrue de l'emploi des jeunes.

Les rencontres se poursuivront ce mardi avec les entrepreneurs, acteurs du sport et de la culture. Le mercredi, ce sera le tour des acteurs du secteur informel. Le jeudi, les membres du gouvernement échangeront avec les jeunesses des partis politiques.




CICG professionnelle entrepreneur Enseignement supérieur Mamadou Touré Amadou Coulibaly Adama Diawara Myss Belmonde Dogo Abidjan Plateau gouvernement emploi CNPS formation ivoirien



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour