Cotisation du COGES : La FESCI entend agir dès la reprise des cours


Allah Saint Clair et ses camarades ont décidé d'inspecter les écoles de Côte d'Ivoire.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 10 nov. 2020
  • Visites: 1977
  • Commentaires: 1
La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci) envisage investir les écoles pour s'assurer du respect des montants des cotisations du Coges. Dans une conférence de presse animée par son secrétaire général national, Allah Saint-Claire dit National Makélélé, la Fesci entend changer les choses dans le système éducatif de Côte d'Ivoire. C'était ce mardi 10 novembre 2020 au siège de la fédération au sein du campus de l'université de Félix Houphouët-Boigny à Cocody.

La Fesci avait annoncé, par la voix de son secrétaire général national Allah Saint-Clair, une grève pour dénoncer et exiger la suppression des cotisations du Coges ainsi que la réhabilitation de plus de 20 000 élèves emprisonnés et accusés de fraude. Cette grève, entamée le 19 octobre 2020, a été suspendue pour négociation avec le premier ministre Hamed Bakayoko. Sur la résolution de ces deux revendications, le secrétaire général indique que « les négociations ne tiennent qu'à des promesses ».

Ainsi, la Fesci a pris sur elle de poser certaines actions dans le but d'accélérer les démarches. Elle a donc décidé ce qui suit : « dès la reprise des cours, la Fesci ira constater dans tous les Lycées et collèges l'effectivité des propos de Madame Kandia Camara à savoir ‘'en dehors des 6000 Frcfa/ 3000 Frcfa que l'élève paie en ligne pour son inscription aucun autre frais ne lui est obligatoire'' » ensuite une Assemblée générale servira de cadre pour faire le point de la situation.

Le national Makélélé n'a pas manqué de déplorer l' (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Félix Houphouët-Boigny Hamed Bakayoko Kandia Camara Allah Saint-Clair Fesci Côte d'Ivoire Cocody Coges




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour