Cocody : Il assassine l'amant de sa femme en lui brisant la tête avec des morceaux de brique


(Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 23 mars 2020
  • Visites: 4252
  • Commentaires: 0
Un cœur amoureux brisé, un cœur amoureux trahi… ça peut conduire à des actes extrêmes. Voire odieux. Une cruelle illustration de cet état de fait, a été donnée de vivre à « Djorogobilté 1 », village-quartier proche d'Angré, dans la commune de Cocody. Un homme aveuglé par la jalousie, y a carrément liquidé son rival.

En effet, rapportent nos sources, très tôt le matin du mercredi 11 mars 2020, quelques habitants s'en allant à la « recherche de leurs illusions » comme le chantent des artistes zouglou, tombent sur une scène effroyable.

A 500 mètres du village en effet, ils surprennent deux individus s'acharnant sur un autre étendu au sol, en sang et inerte. Et malgré qu'il soit sans réaction, le pauvre vêtu d'un simple caleçon du reste baissé jusqu'aux genoux, est frappé avec une extrême violence, par ces deux agresseurs, avec d'énormes morceaux de briques. Des agresseurs visant notamment la tête qu'ils écrabouillaient.

A la vue des lève-tôt, ces derniers abrègent aussitôt leur funeste besogne et se lancent dans un sprint en vue de disparaître dans la nature. Mais ça ne refroidit guère la volonté des autres, à les prendre en chasse. Et à l'issue d'une course-poursuite mettant à rude contribution les poumons, l'un des fuyards est chopé. Quand l'autre malheureusement, réussissait pour sa part, à se jouer des poursuivants qui tentaient stratégiquement, de l'orienter vers une sorte de cul-de-sac.

Celui qui est appréhendé, est ramené de force sur les lieux de sa morbide besogne. Hélas, la victime, le crâne brisé, est déjà morte. Le défunt est identifié. Il s'agit d'un certain Siaka Kouamé Koffi, un jeune homme de 26 ans. Il est habitant du village-quartier de « Djorogobité 1 ».

L'alerte est sonnée et la sombre nouvelle s'empare toute de suite du village où il est noté alors, la montée d'une vive colère. Surtout, quand l'auteur présumé du crime y est conduit sous bonne escorte. Il faut toute la hardiesse, le bagout du chef, pour calmer la foule et éviter à Issa M., c'est de lui qu'il s'agit, d'être lynché par une population survoltée.

Gardé en lieu sûr, le tueur présumé, également jeune homme âgé lui de 25 ans, est peu après remis à la police entre temps alertée. Interrogé plus tard sur le mobile de son acte ignoble, Issa M. l'explique par l'honneur bafoué d'un homme relégué au rang peu reluisant, du gros cocu.

A l'en croire donc, depuis un moment, des indiscrétions incessantes lui parviennent, faisant état de ce que sa concubine le trompe sans modération, avec un jeune habitant du village. En l'occurrence, Siaka Kouamé Koffi.

Et menant ses propres investigations, il dit avoir la confirmation de l'information qui l'attriste. Et ce qui l'écœure davantage, c'est qu'il apprend que son rival, celui qui s'abreuve à satiété à sa source privée, est (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Cocody police




Educarriere sur Facebook