Quatre points d'accords arrêtés entre le gouvernement et l'opposition sur le code électoral (Officiel)

  • Source: AIP
  • Date: mer. 04 mars 2020
  • Visites: 916
  • Commentaires: 0

Quatre points d'accords ont été arrêtés entre le gouvernement et l'opposition à l'issue du dialogue politique sur le code électoral, a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, à l'issue du conseil des ministres.

Sidi Touré a expliqué que les délibérations en séance plénière du rapport final de validation et de clôture de ce dialogue tenues début février, suite aux travaux en commission restreint de haut niveau, ont permis d'arrêter, l'introduction du parrainage du candidat à l'élection présidentielle par 1% des électeurs dans au moins 50% des régions et districts, le relèvement du niveau de cautionnement de l'élection présidentielle à 50 millions de FCFA, la réduction à 5% du taux de suffrage requis pour le remboursement du cautionnement et la prise de mesures pour freiner la transhumance des électeurs.

Au cours des travaux, plusieurs points de divergences, notamment sur les propositions de restructuration du pouvoir de décision de la Commission électorale indépendante (CEI), la limitation du mandat des députés et des élus locaux, le financement a priori sur fonds public de la campagne électorale et la sanction de la transhumance politique, ont été soulevé, a-t-il rappelé.

« Ces différents points d'accords ont été assortis de plusieurs recommandations en vue de garantir des élections justes et transparentes », a assuré Sidi Touré.

(AIP)

gak/fmo




Sidi Touré Commission électorale indépendante CEI élection présidentielle gouvernement candidat conseil des ministres élections opposition



Educarriere sur Facebook