Sidi Tiémoko en colère après la sortie des évêques de Côte d'Ivoire : « Il n'y a pas de prisonniers politiques. Il faut que cela soit bien clair. »


Sidi Tiémoko, n'est pas du tout content des évêques de Côte d'Ivoire
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 21 janv. 2020
  • Visites: 1830
  • Commentaires: 3
La réaction du porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko, ne s'est pas fait attendre au lendemain de la sortie des évêques de Côte d'Ivoire. Alors que l'Eglise Catholique de Côte d'Ivoire par la voix des évêques exige la libération des prisonniers politiques et la mise en place de conditions favorables pour l'organisation d'élections apaisées, Sidi Tiémoko, estime qu'il n'existe pas de prisonniers politiques. Mieux, il appelle ces derniers à revoir leur prise de position.

Au terme de leur 114ème Assemblée plénière, les archevêques et évêques Catholiques de Côte d'Ivoire ont produit une déclaration dans laquelle ils interpellent le gouvernement ivoirien à œuvrer pour des élections apaisées en Côte d'Ivoire. Cette posture de l'Eglise Catholique semble déplaire au pouvoir d'Abidjan qui n'a pas tardé à réagir.

Dans une interview accordée au confrère 7.info, Sidi Tiémoko, le ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement critique avec véhémence la position des évêques et les invite à la retenue.

« Les enjeux actuels appellent que les prises de positions soient mesurées. J'ai effectivement pu lire ‘'Prisonnier politique et d'opinion'' dans ladite déclaration et j'aimerais simplement relever que la qualité de politicien ne nous dédouane pas du fait que nous sommes tous justiciables, d'autant plus quand il s'agit de flagrant délit d'atteinte à la sûreté de l'Etat.  Il n'y a pas de prisonnier politique ni de prisonnier d'opinion en Côte d'Ivoire, il faut que cela soit bien clair.», a martelé Sidi Tiémoko, visiblement très remonté contre les évêques de Côt (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Abidjan Sidi Tiémoko Côte d'Ivoire gouvernement élections