Macron à Abidjan, une visite sur fond d'enjeux sécuritaires et économiques régionaux

  • Source: APA
  • Date: sam. 21 déc. 2019
  • Visites: 804
  • Commentaires: 0
La visite officielle du président français Emmanuel Macron, en Côte d'Ivoire, du 20 au 22 décembre 2019, revêt ostensiblement des d'enjeux sécuritaires et économiques régionaux.

Aux premières heures de son arrivée à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, le chef de l'Etat français s'est rendu au 43è BIMA, la base militaire française en Côte d'Ivoire. Objectif, adresser la stratégie sécuritaire régionale assortie de la lutte contre Le terrorisme.

En compagnie de son épouse, Brigitte Macron, le président de la République française a participé à un dîner de Noël qu'il a offert à l'ensemble des militaires français et de leurs familles, ainsi qu'à une délégation de militaires ivoiriens

Cette rencontre sur la base militaire de Port-Bouët, située dans le Sud d'Abidjan, pour échanger avec les forces françaises en Côte d'Ivoire (FFCI), met en valeur le volet « prévention » de la stratégie militaire française dans la lutte contre le terrorisme en Afrique.

Il s'agit, selon une note protocolaire,  d'un « engagement fort du chef de l'Etat ». Il a rencontré des soldats des forces françaises en Côte d'Ivoire qui ont participé à des missions opérationnelles au Sahel, en renfort ou en soutien de l'opération Barkane.

En marge de l'aspect sécuritaire, d'autres volets de la coopération régionale et bilatérale sont prévus. M. Macron a dans sa délégation Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie et des finances, et Bertrand Dumont, le directeur général adjoint du Trésor, dans un contexte où la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) veut épouser une nouvelle monnaie, l'ECO

Le débat sur l'arrimage du Franc CFA à l'Euro qui lui garantit d'ailleurs une parité stable, fait rage. La question de la souveraineté,  au cœur des discussions d'économistes et d'intellectuels, est soutenue par nombre de personnes. Dans les coulisses, la problématique devrait être abordée.

Cette visite de M. Macron en Côte d'Ivoire est le deuxième déplacement du président français  depuis le début de son mandat. Le premier avait eu lieu en novembre 2017 à l'occasion du Sommet Union européenne – Union Africaine, dans le cadre de sa première tournée régionale en Afrique de l'Ouest.

Elle intervient à près d'un an de l'élection présidentielle ivoirienne d'octobre 2020. Partenaire historique et ayant des intérêts énormes en Côte d'Ivoire, la France a un regard sur l'évolution du processus électoral dans le pays. Assurément, M. Macron prendra le pool de la situation socio-politique. 

Ce déplacement, en outre, revêt deux grandes dimensions. La première dimension est la visite aux forces pré-positionnées en Côte d'Ivoire, qui constitue le traditionnel déplacement du président de la République auprès des troupes militaires françaises à la période de Noël.

En 2018, le président français s'était rendu au poste de commandement de la force Barkhane, à N'Djamena, au Tchad, et l'année précédente, sur la base aérienne projetée de Niamey, au Niger, souligne la note.

La seconde dimension de ce déplacement, lui, a trait à l'aspect politique. Et ce, dans la poursuite de la mise en œuvre des engagements pris par le chef de l'Etat français lors du discours de Ouagadougou en novembre 2017, qui a posé le cadre de la relation de la France avec le continent africain.

L'ambition de Emmanuel Macron est de mettre la jeunesse au cœur de la relation entre la France et le continent africain. Il devrait échanger avec des étudiants en médecine, et inaugurer une agora socio-sportive portée par l'association française WinWin Africa, à  Koumassi dans le Sud d‘Abidjan.

La France dispose d'une base milit (...)

Lire la suite sur APA


Emmanuel Macron CEDEAO Côte d'Ivoire Abidjan Port-Bouët Koumassi France Afrique de l'Ouest Ouagadougou Union européenne élection présidentielle Franc CFA ECO terrorisme ivoiriens




Educarriere sur Facebook