Riviera : Pour une contravention, un agent de police en tenue tabassé en pleine rue par les passagers d'un taxi

  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 18 oct. 2019
  • Visites: 3074
  • Commentaires: 0
Une scène des plus renversantes a été donnée de voir à Cocody-Riviera. La scène d'un agent de police se faisant sauvagement agresser en pleine rue. Et ce pugilat mettant en lumière cette révoltante façon de bafouer l'autorité des forces de l'ordre, s'est produit, hier mercredi 16 octobre 2019.

Mais c'est quoi cette histoire qui n'est vraiment pas la première du genre ? Des témoins de la scène informent, en effet, que ce matin-là, le sergent D.N, en service à l'Unité de régulation de la circulation ( Urc), est choisi par son supérieur, pour aller faire le boulot au carrefour de l'hypermarché « Cap nord », à la Riviera. Il est en compagnie de certains de ses collègues consignés, eux aussi, dans le même périmètre.

Les choses se déroulent normalement jusque-là, quand ça va finir par se gâter, lorsque pointe un taxi-compteur de marque Toyota, de type Corolla. Celui-ci, immatriculé 2380 HE 01, avec le conducteur vraisemblablement pressé, passe le feu qui, pourtant, avait déjà viré au rouge.

De toute évidence, c'est un mépris du code de la route. C'est pourquoi, le sergent D.N le siffle aussitôt. Une fois que le taxi s'arrête, l'agent de police fait observer au chauffeur de taxi, qu'il vient de « brûler » le feu, comme on le dit. Et pour une telle attitude de non-respect du code de la route, c'est la verbalisation qui s'impose.

Ainsi, l'agent délivre une contravention de 3e classe au taximan. C'est-à-dire, une contravention réparable pour les fonds publics, à hauteur de 2000 F Cfa. C'est l'amende à payer au Trésor public, pour une telle infraction.

Le chauffeur de taxi, conscient de ce qu'il a fait une bêtise, se met à supplier l'agent qui, pour sa part, lui oppose toute sa rigueur.

Entre-temps, deux des passagers à bord du taxi se mettent en rogne. Prenant fait et cause pour leur chauffeur de taxi, ils lancent à l'agent de l'Urc, que contrairement à ses accusations, le taximan n'est guère passé au feu rouge. En clair, ils traitent le flic de fieffé menteur.

Qu'à cela ne tienne. Face à leur contestation qui se fait d'ailleurs de façon irrév& (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Cocody Riviera police Trésor public




Educarriere sur Facebook